Peter Pan & Wendy (Daniel Hart)

UnderScorama • Publié le 15/05/2023 par

PETER PAN & WENDY (2023)
Compositeur : Daniel Hart
Éditeur : Walt Disney Records
Format : Digital
Date de sortie : 28/04/2023

4 out of 5 stars
Florent Groult Hart ne semble toujours pas complètement à son aise dans l’aventure… à moins que la prise de son, détaillée mais sèche, ne soit la fautive ici ? Il déploie néanmoins de vraies intentions et coche les bonnes cases dans une partition pour chœur et orchestre plutôt dynamique à laquelle il manque simplement un petit surcroît de magie et de vie.
3.5 out of 5 stars
Milio Latimier Mince, quel cadeau après la réédition du JNH. Hart s’inscrit lui aussi dans la tradition : thèmes foisonnants, une utilisation de l’orchestre riche, dynamique et vivante. On pense bien sûr à John Williams et Bruce Broughton, mais aussi à… Danny Elfman. Et les chansons de pirates ajoutent au plaisir.
4 out of 5 stars
Franck Le Roux Je n’aime pas toutes les œuvres du compositeur, mais lorsqu’il nous sort Pete’s Dragon ou ce Peter Pan & Wendy, je ne peux que m’incliner. Cela nous rappelle ce qu’est la bonne musique de film. Celle qui utilise plus de deux notes et des mélodies. C’est enjoué, tendre, survitaminé, bondissant, magique… Bref, c’est de la belle ouvrage !
4.5 out of 5 stars
David Lezeau Après le Pan béni du mois dernier, ce nouvel opus de Lowery/Hart (relégué à raison sur la plateforme Disney) fera petite impression – encore que le vaillant thème principal (à la D. Arnold ?) et certains traitements samplés des voix (à la Coulais ou Elfman ?) ont leur petit charme. Mais dans l’ensemble, comme le film, le résultat n’est guère convaincant.
2.5 out of 5 stars
Christophe Maniez Un score à l’ancienne, bien orchestré, ample et généreux, avec quelques jolis thèmes (pas exceptionnels en eux-mêmes mais rafraichissants), ça fait plaisir aux oreilles. Et quand, de surcroit, il y a des chœurs et des chansons de pirates, il n’y a plus qu’à se laisser prendre par la main pour s’envoler avec Peter Pan.
4 out of 5 stars
Christophe Olivo Daniel Hart, dont j’adore le A Ghost Story, a tout compris au personnage. Et à l’instar d’un John Williams ou d’un JNH, il retrouve son âme d’enfant pour nous offrir un score d’aventure bondissant, émouvant, et gorgé de nostalgie. Les chansons sont magiques, et le voyage à Neverland euphorisant. Les fées ? J’y crois, j’y crois !
4 out of 5 stars