Boys On The Run (Bill Conti)

UnderScorama • Publié le 15/10/2023 par

BOYS ON THE RUN (2003)
Compositeur : Bill Conti
Éditeur : Music Box Records
Format : CD
Date de sortie : 15/09/2023

3.5 out of 5 stars
Florent Groult Mise à disposition inattendue et bienvenue d’une musique dominée par les guitares de la première à la dernière mesure aux côtés d’un piano, de nappes ténues de cordes et de quelques sonorités synthétiques. L’approche mélodique, directe et attachante, achève de faire de cette partition confidentielle une vraie curiosité pour l’admirateur de Bill Conti.
3.5 out of 5 stars
Milio Latimier Attention, maigre budget… Surprise ! Cet album m’a très agréablement piégé : Conti n’a pas perdu de son talent de mélodiste et de dramaturge « à l’ancienne ». Une guitare, des perçus, des synthés, quelques cordes et c’est parti pour une musique qui ne s’excuse jamais de susciter des émotions.
3 out of 5 stars
Franck Le Roux Le chouette label français met une fois encore les petits plats dans les grands, en proposant un score inédit de Conti. Si les années 2000 ne sont pas la période la plus palpitante du compositeur, cette B.O. nous prouve qu’il n’avait rien perdu de son talent. Sur une base bluesy-folk, il offre une musique simple et touchante, qui fait voyager.
4 out of 5 stars
David Lezeau Vingt ans plus tard nous parvient cette ode à la campagne américaine, avec ce qu’il faut de langage country, de douceur nostalgique, d’incursions plus modernes aux effets dramatiques brutaux. Au-delà de cette fusion, Conti étant un cantor de nature, c’est souvent par les cordes (dont la guitare) qu’il créé l’émotion. Une jolie découverte.
3.5 out of 5 stars
Christophe Maniez Avant-dernière composition originale en date de son auteur, ce Boys On The Run, malgré des limitations de moyens évidentes, retient l’attention avec trois fois rien. A la fois sèche et lyrique, empruntant des sentiers parfois country, la partition, tendue, portée par une guitare acoustique, bénéfice du sens mélodique inimitable de Conti.
3.5 out of 5 stars
Christophe Olivo Une des dernières compositions du vétéran Conti. Old Bill se fait folk pour ce road-trip, avec pas mal de guitare, parfois électrique, et de l’americana bien tranquille. Un score mineur, le compositeur ayant fait tellement mieux dans le genre avec Betrayed.
2.5 out of 5 stars