Page 5 sur 11

REDUX

Nouveau messagePosté: Jeu 16 Jan 2020 10:28
de Sam Lowry
Sam Lowry a écrit:Aussitôt demandé, aussitôt fait, ami Lee !

Ce DUEL AU SOLEIL (DUEL IN THE SUN) de King Vidor n'est pas un simple western. De part son histoire, bien sûr, mais aussi parce que peut-être jamais jusque là dans l'histoire de ce genre cinématographique, l'héroine principale n'aura été au centre de toutes les attentions. Et quand on voit la beauté aguicheuse de Jennifer Jones, on peut le comprendre. Nul doute que l'excellent Dimitri Tiomkin ait succombé aux charmes de la belle même si, étrangement, il ne lui confère directement aucun thème bien à elle...


Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Ven 24 Jan 2020 18:47
de Nameless1138
Je viens tout juste de le lire et d'écouter l'extrait qui accompagne le texte, et encore une fois, ça donne vraiment envie de découvrir ! Je vais attendre un peu par contre, j'ai déjà du Elmer Bernstein à l'écoute en CD, sans compter tous mes achats récents, même hors musique de film, mais c'est ajouté sur ma liste !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 28 Jan 2020 14:01
de Sam Lowry
Mille milliards de mille sabords ! Voilà un petit cd qui sent bon les embruns ! Personnellement, comme le chanteur Renaud, si j'avais été à bord de la Santa Maria, il y a fort à parier que j'aurais vomi mon 4 heures et mon minuit aussi ! :mrgreen: Mais ce CHRISTOPHER COLUMBUS là, de la main d'un Arthur Bliss qui, avouons-le, n'a pas souvent connu les honneurs sur Underscores, possède un certain panache. Allez, moussaillons ! Sortez la grand voile !

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 28 Jan 2020 17:02
de Mortimer
Sam Lowry a écrit: Arthur Bliss qui, avouons-le, n'a pas souvent connu les honneurs sur Underscores

Forcement vu que sa discographie de béo est très maigre. J'ai encore celui là. Et je crois que c'est tout ce qui existe à ma connaissance.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 28 Jan 2020 18:42
de Sam Lowry
Oui ! Je l'ai aussi !
Dommage qu'un tel compositeur soit si peu édité... après, j'ai cru comprendre que beaucoup de ses travaux sonores avaient été perdus ou détruits ! Donc, ces deux cds (qui sont tous deux des réenregistrements) sont, en quelque sorte, des incontournables !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 28 Jan 2020 19:52
de Lee Van Cleef
A l'actif de l'inexhaustible Sam, un nouveau papier exhalant la même merveilleuse odeur que renferment les pages jaunies des livres de séculaire naissance. Il n'en fallait pas davantage pour submerger de bonheur le vieux Van Cleef, pas exactement emperlé de la scintillante rosée du matin lui non plus.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 11 Fév 2020 10:27
de Sam Lowry
D'un point de vue personnel, j'avoue que j'aurai mis un peu de temps à mettre la main à la poche pour acquérir ce splendide réenregistrement... Allez savoir pourquoi... Peut-être que la réputation de score impressionniste ne m'avait pas impressionné, habitué que j'étais aux charges martiales d'un Goldsmith que je rangeais volontiers dans la catégorie des compositeurs furibards. Erreur monumentale. Non que le score de ISLANDS IN THE STREAM ruisselle de morceaux d'actions d'anthologie, ça non (c'est même le contraire), c'est à la qualité et au raffinement de la composition qu'il faut ici se référer. Pour faire simple, messieurs-dames, c'est... beau.

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 11 Fév 2020 12:15
de Scorebob
Excellent!, vous m'épatate :D

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 11 Fév 2020 13:32
de Sam Lowry
Je vous remercie, camarade.

PS : pour les gens qui n'en pourraient plus de voir des articles affublés du logo Redux, sachez que qu'il n'y en n'a plus que pour quelques semaines... Hé oui, les munitions finissent toujours par manquer au vieux Sam :mrgreen:

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 11 Fév 2020 18:53
de Nameless1138
Ayant découvert ce score avec la sortie du FSM en 2010, je ne savais pas du tout que l'Intrada était un réenregistrement ! Du coup, ça m'intéresse ! Du coup, commandé !
Un très beau score de Goldsmith effectivement, que je n'écoute pas assez souvent.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 11 Fév 2020 19:19
de Lee Van Cleef
Nameless1138 a écrit:Un très beau score de Goldsmith effectivement, que je n'écoute pas assez souvent.


Image
"C'est qui, le vilain garnement qui n'oubliera plus de s'enfiler chaque soir
avant d'aller au lit une jolie petite rasade de Jerry, hein ? C'est qui ?"

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 11 Fév 2020 20:48
de Dadid
Nameless1138 a écrit:Ayant découvert ce score avec la sortie du FSM en 2010, je ne savais pas du tout que l'Intrada était un réenregistrement ! Du coup, ça m'intéresse ! Du coup, commandé !
Un très beau score de Goldsmith effectivement, que je n'écoute pas assez souvent.


Il le faut : d'autant plus que l'enregistrement original contient un morceau d'action typiquement goldsmitien, Eddie’s Death je crois, qui pimente encore la sauce vers la fin, et du coup me manque sur le réenregistrement.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 11 Fév 2020 21:59
de Nameless1138
Lee Van Cleef a écrit:
Nameless1138 a écrit:Un très beau score de Goldsmith effectivement, que je n'écoute pas assez souvent.


Image
"C'est qui, le vilain garnement qui n'oubliera plus de s'enfiler chaque soir
avant d'aller au lit une jolie petite rasade de Jerry, hein ? C'est qui ?"

Ah mais du Goldsmith de manière générale j'en écoute souvent ! Simplement hier j'étais plutôt sur Total Recall par exemple, c'est pas tout à fait la même ambiance :lol: !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 19 Fév 2020 19:07
de Sam Lowry
- Bon. Alors quoi ? Personne ne veut toucher ma bosse ? Diable ! Je vous maudis pour la légende des siècles à venir !
- Vas-y mollo mon Quasi ! Tu sais, le brave peuple d'Underscores a bien d'autres chats à fouetter que de lire ces interminables articles !
- Peut-être. Mais moi, je me décarcasse. Tant de mots couchés sur le clavier avant de trouver un brin d'inspiration... Tiens, je m'incline en priant ! Puisse Saint Newman vous pardonner...


Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 19 Fév 2020 22:12
de Lee Van Cleef
Sam Lowry a écrit:Diable ! Je vous maudis pour la légende des siècles à venir !


Gentlemen ! Contemplez et admirez l'adresse méphistophélique de notre ami Sam, qui est parvenu à insérer, dans un creux accueillant d'une des rituelles invites à se délecter de ses chouettes papiers, le message subliminal destiné à tous vous faire connaître La Légende des Siècles, monument en alexandrins du titan Hugo qui érigeait là une cathédrale littéraire rivalisant d'écrasante magnificence avec Notre-Dame elle-même.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 25 Fév 2020 19:27
de Sam Lowry
C'est la vie. Et elle est parfois rude. A peine notre bossu national louangé que voilà un autre monstre qui débarque. Celui-là, difforme également (mais lui, c'est volontaire) n'est pas du genre à implorer le ciel. ça non ! Il n'aurait plutôt que ce satané Crom à la bouche ! Mais voilà, à force de vouloir surfer sur la vague du premier film, ce brave Conan échoue dans un nanar de série B mal dégrossi. Qu'à cela ne tienne, le Roi Basil, lui, repart à l’assaut, l’étendard bien haut, et nous offre une partition qui, si elle ne peut rivaliser avec son ainée, fait quand même bien claquer le slip de Conan. Comme Basil et Conan, je suis un poète.

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 25 Fév 2020 19:48
de Scorebob
Oui, la reprise de ce Conan the Destroyer par Nic Raine rachète la faiblesse de l'original (cette fois) et on attend toujours comme l'Arlésienne l'édition plus complète promise par Intrada depuis pas mal de temps.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 26 Fév 2020 18:50
de Lee Van Cleef
"Connard le Barbant" : vous souvenez-vous, gentlemen, de cette ancienne contrepèterie, création fleurie et un brin goguenarde d'un critique de cinéma dont le succès enfla jusque dans les cours de récréation et les étals des librairies chargés de bandes dessinées ? Laissons-nous religieusement secouer par deux ou trois rires porcins en l'honneur de cet impérissable abrégé de l'humour gaulois. Mais surtout, qu'on se le dise : les textes jaillis de la plume volubile de Sam n'ont, eux, fichtrement rien de barbant ! Et notre camarade bûcheur de nous le prouver cette fois encore, le port altier et l'oeil conquérant. Mon ami, ta place au grand festin d'outre-monde de Crom est d'ores et déjà réservée — ceci dit, tu n'es pas obligé d'aller sur-le-champ t'y attabler, hein...

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 26 Fév 2020 19:15
de Sam Lowry
Merci camarade de l'ombre !
Il me reste encore deux ou trois cartouches dans mon ceinturon, mais guère plus ! REDUX va donc bientôt prendre fin... A moins que... l'un d'entre vous, gentlemen, se sente pousser des ailes pour évoquer un réenregistrement qui lui tient à coeur, et je l'enjoins vigoureusement à faire profiter à tout le petit peuple d'Underscores d'un petit papier amoureusement travaillé (et même s'il ne l'est pas, c'est pas grave)...

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 26 Fév 2020 20:09
de Hellboy
Sam Lowry a écrit: (et même s'il ne l'est pas, c'est pas grave)...


Ben si, un peu quand même ! }-)

REDUX

Nouveau messagePosté: Jeu 27 Fév 2020 19:27
de Sam Lowry
:mrgreen:

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 10 Mar 2020 15:19
de Sam Lowry
RED RIVER est un des sommets du western. Exubérant mais aussi bien dark. Et la musique de Tiomkin n'y est pas pour rien. Pour sur que le père Dimitri aura connu bon nombre de succès. Mais RED RIVER est un peu à part. Osez vous y aventurer et vous comprendrez...

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 10 Mar 2020 17:15
de Mortimer
Merci Sam ! Un film que j'ai pu découvrir au ciné et non à la TV.

REDUX

Nouveau messagePosté: Ven 13 Mar 2020 18:31
de Lee Van Cleef
Qu'est-ce que c'était chouette, quand même, Red River ! Il fallait oser passer ainsi au brou de noix le all American hero John Wayne, et même si l'odyssée vengeresse du Duke s'achève par des sourires de connivence, Howard Hawks s'en est somptueusement tiré. Du coup, je regrette un peu que Tiomkin ait fait l'impasse sur ce grain d'ambigüité à mon sens indispensable, qui eût probablement transfiguré son spectaculaire tintamarre. En tout cas, appréciable papier que le tien, ami Sam.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 17 Mar 2020 18:18
de Dadid
C'est la Saint-Patrick !

Vous auriez bien descendu deux pintes dans un pub surchargé en bâfrant un fish & chips, j'imagine?

Pas d'inquiétude : j'ai pensé à vous. Sentant le vent tourner, je me suis fendu illico presto d'un petit Redux adapté à la situation, certes moins gouleyant qu'une bonne gueuze, mais en attendant mieux... 8-)