Incarnate (Andrew Lockington)

UnderScorama • Publié le 15/01/2017 par

IncarnateINCARNATE (2016)
Compositeur : Andrew Lockington
Éditeur : IM Global Music
Format : Digital
Date de sortie : 09/12/2016

1.5 Stars
Olivier Desbrosses Il apparait assez vite que Lockington chasse sur les terres horrifiques de Christopher Young (en particulier Sinister). Mais là ou l’américain excelle, le canadien s’embourbe dans ses textures orchestrales manipulées et ses effets faciles. Du coup, malgré la volonté évidente de bien faire, on a juste envie que ça s’arrête bien avant la fin du CD.
1 Stars
Florent Groult Au petit jeu de l’électro-bouillie à la mode assortie de quelques cordes ténébreuses pour faire bonne mesure, c’est Andrew Lockington qui s’y colle ici et déçoit terriblement. Quand on songe à ce qu’un Young ou un Shore auraient pu faire pour un sujet pareil, ça fait tout de même bien mal où je pense…
1 Stars
Baptiste Brylak Mais… Mais Andrew! Je peux t’appeler Andrew ? Qu’est-ce que tu fais ? Je ne te reconnais plus, j’ai juste envie d’étrangler des pêches en écoutant ton album là… Qu’est-ce que… Non mais faut plus jamais faire ça hein, le bruit ce n’est pas bien…
1 Stars
Milio Latimier Que s’est-il passé ? On dirait que le manque de moyens a forcé Lockington à revoir ses ambitions musicales très à la baisse. Beaucoup de basses et quelques vocalises, des passages de tension bruyants, un décalque de Bourne… Il y a quelques effets musicaux inattendus intéressants (le piano de Crash) mais surtout beaucoup de bruit pour rien.
1.5 Stars
Christophe Maniez Quand Lockington se frotte au film d’horreur, ça donne une composition, certes souvent atonale, mais qui ne démérite pas, surtout dans les passages de suspense. A réserver toutefois aux amateurs de musique sombre, atmosphérique et un rien désespérée.
3 Stars