Batman v. Superman: Dawn Of Justice (Hans Zimmer & Junkie XL)

UnderScorama • Publié le 15/04/2016 par

Batman v. Superman: Dawn Of JusticeBATMAN V. SUPERMAN: DAWN OF JUSTICE (2016)
Compositeurs : Hans Zimmer & Tom Holkenborg (Junkie XL)
Éditeur : WaterTower Music
Format : CD & Digital
Date de sortie : 18/03/2016

1.5 Stars
Olivier Desbrosses Comme souvent chez Zimmer, il y a BAAAAAAM de bonnes idées. Et comme souvent, elles sont BAAAAAAM peu développées, ou alors n’importe BRRRAAAAAA comment, avec la finesse BRRRAAAABAAAAAAM pachydermique caractéristique du studio RCP. Bref, TADATADAAAAAA, ce n’est ni super, ni bath, et encore moins wonderful…
1 Stars
Florent Groult Certains s’attacheront à dénicher ironie ou nostalgie, ou à s’emballer sur le motif expédié de Wonder Woman. La réalité est que, si intentions il y a, elles sont derechef balayées en faveur d’un fatras sonore proprement assourdissant, caricature d’un style qui dénote surtout la vacuité d’une pensée musicale à la fois prévisible et sans une once d’ambition.
1.5 Stars
Baptiste Brylak Je trouve ça curieusement moins insupportable que Man Of Steel, mais le problème, c’est que mes oreilles de vieux con saignent au bout de cinq minutes. Une piste par jour, c’est le max, m’a dit le docteur. Il était formel.
1.5 Stars
Vincent Delhomme Batman a droit à un nouveau thème particulièrement efficace, et les orchestrations accentuent l’aspect quasi-biblique de l’affrontement tant attendu, à grands renforts de chœurs démesurés. Au premier abord, c’est du « boum boum » mais en y prêtant une oreille attentive, il y a plus que ça, je vous assure. À l’écran, ça fonctionne du feu de dieu.
3.5 Stars
Sébastien Faelens BRAAAAM !!! BAM BAM BAM BAM BAM !!! Ou comment, entre deux moment un peu originaux (et plus calmes), refiler de la musique de bande-annonce pendant 90 minutes. Non, vraiment, Two Steps From Hell peut aller se rhabiller !
1.5 Stars
Milio Latimier Assourdissant et assommant sont les premiers mots qui me sont venus à la première écoute. Le gâchis est d’autant plus dommage que le score regorge d’idées (appréciables dans les passages calmes). Si la conception est passionnante, l’exécution est lassante de « dark attitude » lourdement martelée et constamment grandiloquente (les chœurs…).
2 Stars