À l’Intérieur (François-Eudes Chanfrault & Raphaël Gesqua)

UnderScorama • Publié le 15/05/2020 par

A l'IntérieurÀ L’INTÉRIEUR (2007)
Compositeurs : François-Eudes Chanfrault & Raphaël Gesqua
Éditeur : The Omega productions Records
Format : LP & Digital
Date de sortie : 24/04/2020

1.5 Stars / 3 Stars
Florent Groult En fait d’expérimentations sonores, Chanfrault a simplement versé dans une atmosphère électro-faisandée vaguement hypnotique et une écriture pour quatuor à cordes assez fade. Pas de quoi rivaliser avec l’approche rejetée de Gesqua, beaucoup plus travaillée et malaisante, et dans laquelle on pourrait déceler un petit quelque chose de Chris Young.
2.5 Stars
Pierre Braillon Deux scores pour un film, l’un , Gesqua, plus empathique que l’autre, Chanfrault, morne. C’est pourtant ce dernier qui finit dans le film. Alexandre Bustillo et Julien Maury ne s’y trompent pourtant pas, ils reviendront vers Raphaël Gesqua pour Livide et Aux Yeux Des Vivants, son meilleur score.
1 Stars 3 Stars
Franck Le Roux Le score rejeté de Gesqua m’évoque les films d’horreur des 80’s comme A Nightmare On Elm Street. Avec ses ambiances bizarres et glauques (voix de bébé), il s’en sort plutôt bien. Ses autres B.O. sont aussi très agréables. Sinon, je mets 0 étoile au score de Chanfrault, qui ressemble à une torture concoctée par un audioprothésiste sadique.
0 Stars / 3 Stars
Christophe Maniez Si le score de Gesqua mérite une écoute attentive, celui de Chanfrault déroute complètement et s’avère difficile, voire rébarbatif sans son support visuel. Car oui, ce dernier est bien le score qui a été préféré à celui de Gesqua… Étrange autant que peu engageant.
2 Stars
Christophe Olivo Version film : le compositeur tisse de longues plages très progressives et lancinantes. Version rejetée : beaucoup plus ouvertement étrange, le piano domine, avec un petit côté Rosemary’s Baby et puis ça devient de plus en plus débridé. Je préfère cette seconde proposition, mais c’est sympa de pouvoir écouter les deux approches.
2.5 Stars / 3.5 Stars