Page 4 sur 11

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 10 Déc 2019 20:10
de Julien
De bien belles chroniques. Merci les gars !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 10 Déc 2019 20:21
de Dadid
Virtuose, non, paisible, oui j'aime bien. Mais rassure-toi : je banderole encore ! :mrgreen: J'écris d'autres broutilles personnelles actuellement, mais je trouverais bien le temps de propose un texte ou deux. Il me faut juste trouver le sujet qui m'inspire. ;)

REDUX

Nouveau messagePosté: Lun 30 Déc 2019 11:00
de Sam Lowry
Vindioussss ! Alors voilà ! On s'absente quelques jours pour aller dire bonjour au Père Noël, et pan, y'a plus personne pour relayer les gouleyantes informations de notre rubrique REDUX !
Gentlemen, je ne vous en tiens pas rigueur. Au contraire, je vous enjoins fortement à sortir de vos étagères, qui confinent aux sommets enneigés, l'excellente musique de tonton Bernie.
Et si, par une exagérée imprudence, vous ne disposeriez pas de ce cd, il faudrait réparer cette omission sans plus tarder !

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Lun 30 Déc 2019 14:40
de Dadid
Lu avec beaucoup de plaisir juste avant les fêtes, sur mon petit écran de téléphone. Même comme ça c'est bien, l'extrait musical m'a un peu changé de Ô douce nuit ! :D

REDUX

Nouveau messagePosté: Lun 30 Déc 2019 15:43
de Nameless1138
La chronique et le petit extrait donnent envie d'en entendre plus !
Et hop, album en écoute :D !
Et en plus j'ai vu qu'on pouvait le trouver vraiment pas cher donc ça m'a l'air bien parti pour qu'il finisse sur mes étagères et surtout sur ma platine d'ici pas très longtemps celui-là !

REDUX

Nouveau messagePosté: Lun 30 Déc 2019 18:01
de Mortimer
Lu aussi avec beaucoup de plaisir. Ca fait d'ailleurs un bail qu'il est chez moi mais c'est la version Marco Polo (c'est exactement le même contenu que le lien d'Underscores)

REDUX

Nouveau messagePosté: Lun 30 Déc 2019 19:03
de Lee Van Cleef
Sam Lowry a écrit:Vindioussss ! Alors voilà ! On s'absente quelques jours pour aller dire bonjour au Père Noël, et pan, y'a plus personne pour relayer les gouleyantes informations de notre rubrique REDUX !


Cher vieux Sam, je plaide mon innocence la plus virginale ! Je ne faisais qu'attendre benoîtement que tu viennes secouer l'éthylique léthargie consécutive aux agapes de Noël via l'un de ces textes de présentation bien sentis dont toi seul détiens la recette miracle. Voilà qui est dorénavant fait, et bien fait, comme de juste. Ceci étant, il te reste encore un peu de pain à pétrir : dans la pénombre des coulisses, un borgne pour le moins patibulaire (Snake Plissken ? Du tout, du tout...) s'impatiente de ce que l'on n'ait point encore braqué sur lui les feux des projecteurs.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 31 Déc 2019 10:23
de Sam Lowry
Lee Van Cleef a écrit:Ceci étant, il te reste encore un peu de pain à pétrir : dans la pénombre des coulisses, un borgne pour le moins patibulaire (Snake Plissken ? Du tout, du tout...) s'impatiente de ce que l'on n'ait point encore braqué sur lui les feux des projecteurs.

Et oui ! J'ai constaté ça hier soir ! Notre vénérable Hellboy dégaine, lui aussi, plus vite que son ombre !
Qu'à cela ne tienne, voici l'un des plus emblématiques scores de western de l'ami Elmer.
Pour l'occasion, et afin de rendre hommage à notre iconique DarkCat, je me suis fendu d'un jeu de mots en sous-titre que lui-même n'aurait pas renié. :mrgreen:

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 31 Déc 2019 12:26
de DarkCat
Notre vénérable Hellboy dégaine, lui aussi, plus vite que son ombre !

Oui, il tire aussi plus vite que son ombre ! Ce qui est un avantage au niveau du boulot, mais qui lui cause bien du tracas dans sa vie privée.

Sinon, ce jeu de mots est effectivement du meilleur effet. Respect, man ! 8-)
Remarque que le texte n'est pas en reste, puisqu'il donne envie d'écouter le CD.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 31 Déc 2019 13:48
de Dadid
Je confirme. Article et jeu de mots de mot parfaits.

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 31 Déc 2019 13:50
de Sam Lowry
Merci les copains !
Un tel sujet, Chat m'inspire ! :mrgreen:

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 31 Déc 2019 14:12
de Nameless1138
Ca tombe bien pour moi qui m'intéresse de plus en plus à la carrière d'Elmer Bernstein que je connais assez mal en fait. Merci pour ce conseil d'écoute !

REDUX

Nouveau messagePosté: Jeu 2 Jan 2020 18:39
de Sam Lowry
Alors, c'est comme ça ? Il faut donc faire tout le boulot ? Diantre, durant un mois de décembre de folie au travail (les 35h ne sont plus qu'un vague souvenir pour moi, camarades), j'ai laissé passer une petite annonce sur un texte que j'avais pourtant amoureusement ciselé.
Car qui connait ici le brave Brian Easdale ? J'avoue qu'avant d'avoir la compilation de chandos entre les mains, je ne connaissais son nom que pour THE RED SHOES et PEEPING TOM. C'est peu me direz-vous. Oui, c'est vrai. Et c'est bien pourquoi ce petit texte se doit de remettre les pendules à l'heure !

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Jeu 2 Jan 2020 19:57
de Lee Van Cleef
Une piquouze de rappel mieux que bienvenue, cher camarade empenné, car il me faut confesser, au grand dam de mon orgueil omnipotent, être totalement passé à côté de ce texte à l'heure de sa parution ! Bizarre autant que chelou, le vieux Van Cleef ayant pourtant l'habitude solidement ancrée de passer très régulièrement par la page d'accueil d'UnderScores afin d'admirer le fini merveilleux de son frontispice...

REDUX

Nouveau messagePosté: Jeu 2 Jan 2020 20:57
de Nameless1138
Ah ben je l'avais loupé moi aussi celui-là ! Et ça donne carrément envie de découvrir !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 7 Jan 2020 17:39
de Sam Lowry
Oyez ! Oyez ! Chers villageois underscoriens, venez frémir en vous laissant guider dans les murs de la maison de Frankenstein. Vous y trouverez toutes les légendes horrifiques de l'illustre studio Universal. Et la musique de Salter et Dessau n'est pas en reste, croyez-moi !

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 7 Jan 2020 17:54
de Dadid
Ahhhhh ! enfin du nouveau !

Mais va falloir que je m'y remette, moi... :roll:

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 7 Jan 2020 19:58
de Lee Van Cleef
Jamais, peut-être, le vieux Van Cleef, pourtant calomnié plus souvent qu'à son tour et accusé de se vautrer dans la naphtaline avec une arthritique sensualité outrepassant les simples vicissitudes du passéisme, n'aura accordé avec une si fiévreuse fréquence le gîte et le couvert à des scores plus franchement de la première jeunesse. Notre ami Sam, lui, dont rien ne peut écorner la témérité, ose encore et encore, semaine après semaine, sans qu'aucun essoufflement ne paraisse menacer à l'horizon. Puisse-t-il persévérer le temps de beaucoup d'autres lunes !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 8 Jan 2020 16:22
de Sam Lowry
Merci chers camarades !
Pour répondre à ta question, mon p'tit Lee, votre serviteur a encore une dizaine de cartouches en magasin, sans compter les excellentes interventions de l'ami Dadid. Ensuite, ça sera la fin de la première partie pour moi. Je n'exclue pas de vous refourguer une autre salve dans quelques temps lorsque j'aurai un peu plus loisir qu'aujourd'hui de me pencher à nouveau sur la question... Bref, tout ça pour dire que vous n'en avez pas encore fini avec moi, Sam Lowry, The Naphta-man ! :mrgreen:

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 8 Jan 2020 16:54
de Dadid
J'ai une ou deux idées en vue, faut juste m'y mettre...

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 8 Jan 2020 20:47
de Nameless1138
En tout cas c'est une super idée cette série de chroniques. Pas toujours évident de s'y retrouver dans les réenregistrements de certaines partitions, alors c'est vraiment sympa d'avoir quelques avis, et puis ça fait pas mal de belles choses à découvrir, donc bravo et merci !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 8 Jan 2020 21:38
de Sam Lowry
Merci ô grand homme sans nom !
Si ça peut permettre de faire découvrir (et souvent pour pas trop cher) certains scores qui ont fait l'histoire de la musique de film, j'en suis ravi.
8-)

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 14 Jan 2020 19:17
de Lee Van Cleef
Sam l'impudent, Sam le goujat goguenard, Sam le phallocrate à qui les slogans féministes arrachent de cyniques ricanements ! Comment oses-tu laisser une aussi divine créature que Jennifer Jones faire le planton sous un soleil cruel ? Hâte-toi donc de faire gicler du holster ton fichu texte de présentation, nom d'un katana tire-bouchonné, ou bien il t'en cuira d'une façon ou d'une autre !

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 15 Jan 2020 10:49
de Sam Lowry
Aussitôt demandé, aussitôt fait, ami Lee !

Ce DUEL AU SOLEIL (DUEL IN THE SUN) de King Vidor n'est pas un simple western. De part son histoire, bien sûr, mais aussi parce que peut-être jamais jusque là dans l'histoire de ce genre cinématographique, l'héroine principale n'aura été au centre de toutes les attentions. Et quand on voit la beauté aguicheuse de Jennifer Jones, on peut le comprendre. Nul doute que l'excellent Dimitri Tiomkin ait succombé aux charmes de la belle même si, étrangement, il ne lui confère directement aucun thème bien à elle...

REDUX

Nouveau messagePosté: Mer 15 Jan 2020 19:33
de Lee Van Cleef
Question de sensibilité, sans doute, mais ton incipit m'apparaît franchement tiède, ami Sam. Je ne m'attendais pas à une entrée en matière aussi polie, presque taillée dans un bloc de marbre froid, alors qu'il est tout de même question de Dul in the Sun, sacré nom d'un katana auréolé des feux glorieux d'un couchant en Technicolor ! L'un des westerns les plus baroques, excessifs, délurés, fous, hyperboliques et disproportionnés à être jamais sortis du ventre d'Hollywood, et qui fut d'ailleurs récompensé de ses incessantes outrances par un succès massif ! Ceci étant, hormis ce minuscule chipotage de rien du tout auquel il fallait de toute manière bien s'attendre de la part du vieux Van Cleef, voilà un nouveau très chouette papier, assurément.