Black Panther (Ludwig Göransson)

UnderScorama • Publié le 15/03/2018 par

Black PantherBLACK PANTHER (2018)
Compositeur : Ludwig Göransson
Éditeur : Hollywood Records
Format : Digital
Date de sortie : 16/02/2018

3.5 Stars
Olivier Desbrosses Black Panther est-il une demi-déception, alignant les clichés ethniques à grands renforts de tambours et de chant africain façon Lebo M ? Pas tout à fait, Göransson se rattrapant aux branches du baobab grâce à une thématique vraiment réussie et à une construction dramatique soignée, et ce malgré un album vraiment trop exhaustif (95 minutes !).
3.5 Stars
Florent Groult Grand orchestre, chœur scandé ou voix manipulées, électro hip hop, cris ou lamentations de cordes, flûte peule, rythmes tribaux en pagaille : un vrai milk-shake bourré d’idées, d’ingrédients assez simplement mis en œuvre. Le résultat, enthousiasmant à première vue, n’évite pas les lourdeurs et l’impression déplaisante de manquer d’un cadre solide.
3.5 Stars
Pierre Braillon Sur le canevas de Creed, Göransson bâtit une symphonie puissante, innervée d’instruments africains dont les sonorités apportent une touche vraiment originale dans l’univers Marvel. Dommage que la longueur du programme en dilue la force.
4 Stars
Milio Latimier Si l’album est trop long, passé ce léger bémol, difficile de nier le plaisir à l’écoute. Göransson parvient, malgré les clous imposés par Marvel, à intégrer des sonorités intrigantes (percussions et voix), mais aussi une solide charpente de motifs et thèmes. La fanfare/ostinato du héros n’a pas manqué de me filer la chair de poule. Bravo !
4 Stars
Christophe Maniez Au début, j’étais plus que circonspect ! Et puis, la musique se construit lentement, les percussions se mariant de mieux en mieux avec l’orchestre au gré des pistes. Les 25 dernières minutes sont assez prenantes et le End Titles a de la gueule. Très sympa si on ferme les oreilles sur quelques dérives et concessions rythmiques de djeunz…
3.5 Stars