Jumanji: Welcome To The Jungle (Henry Jackman)

UnderScorama • Publié le 15/01/2018 par

Jumanji: Welcome To The JungleJUMANJI: WELCOME TO THE JUNGLE (2017)
Compositeur : Henry Jackman
Éditeur : Sony Masterworks
Format : CD & Digital
Date de sortie : 22/12/2017

3 Stars
Olivier Desbrosses Jackman n’a rien laissé de côté : thème héroïco-aventureux énergique et cuivré, jungle music percussive, séquences d’action qui cavalcadent à loisir… Rien de particulièrement original, mais l’ensemble est emballé avec un réel et palpable enthousiasme, et le soin d’arrangements fourmillant de détails est tout à fait appréciable.
3.5 Stars
Florent Groult Il y a sans doute un peu de Silvestri là-dedans, et même parfois semble-t-il un petit quelque chose de Giacchino période Medal Of Honor, mais pas de Horner. A l’image du Journey 2 de Lockington, Jackman signe une sympathique partition d’aventure, plutôt à l’ancienne diront certains non sans ironie malgré quelques élans bien modernes.
3 Stars
Pierre Braillon Un score qui démontre l’étendue et la transparence du talent de Jackman, le compositeur à louer : un score d’aventure dans la plus pure tradition du genre, certains passages entièrement orchestraux s’envolent comme un Broughton de 85, à d’autres moments, on a droit à de la gratte façon Kong, mais c’est toujours enlevé. Jackman, c’est possible !
3 Stars
Sébastien Faelens « Vous le vendez bien le Jackman ?
– Ah mais plutôt oui, pour une fois qu’il est pas frelaté ! Allez-y, y vous rappellera vot’ jeunesse !
– C’est pas d’refus ! »
3.5 Stars
Olivier Galliano Un score hollywoodien des années 2010, totalement insipide et jetable. Il n’y a rien, que les ruines d’un style en totale perdition.
0.5 Stars
Milio Latimier Sur cette suite tardive, Jackman ne cherche pas du tout à s’aligner sur le style d’Horner (même s’il en effleure quelques éléments thématiques). Il vire cependant allègrement vers un style à la Silvestri, enlevé, direct et thématique. Les percussions et les cuivres galopent joyeusement dans les passages d’action, l’élément fort de la partition.
3.5 Stars
Christophe Maniez Rien à voir avec le formidable Jumanji d’antan de James Horner. Mais celui concocté par le soldat Jackman n’est pas déplaisant. Il y a même quelques (rares) bonnes pistes, notamment quand le suspens à la Silvestri s’invite dans le traitement des cordes. Pour l’action, c’est déjà plus générique mais on évite les ostinati made in RCP, c’est déjà ça.
3 Stars