Kong: Skull Island (Henry Jackman)

UnderScorama • Publié le 15/04/2017 par

Kong: Skull IslandKONG: SKULL ISLAND (2017)
Compositeur : Henry Jackman
Éditeur : WaterTower Music
Format : CD & Digital
Date de sortie : 03/03/2017

2.5 Stars
Olivier Desbrosses Pas facile, bien évidemment, de passer après Steiner, Barry, Scott et JNH. Jackman fait de son mieux pour développer une thématique consistante, mais s’enterre dans des ambiances qui ennuient et confond souvent puissance et bruit, laissant l’auditeur avec une bonne migraine. Dommage, il y avait du potentiel, mais il est passé à côté…
2.5 Stars
Florent Groult Quelques éléments thématiques qui ont de la gueule, mais il est tout de même rageant de devoir attendre un final assez réussi pour se dire que Jackman en avait sous le coude pour une vraie et excitante partition d’aventure. Au lieu de cela, il faut se contenter les 3/4 du temps d’une musique bêtement générique aux recettes impersonnelles et rabâchées.
2.5 Stars
Pierre Braillon Score de blockbuster corporate typique, tel que Jackman en est devenu l’un des fournisseurs les plus réguliers : aucune mélodie pour accrocher l’oreille et nous abstraire du flot des images, des couleurs instrumentales intrigantes sitôt entendues, sitôt enfuies, un papier peint sonore fabriqué à coup de motifs et d’électrorchestral générique.
2.5 Stars
Sébastien Faelens Jackman le Yes-Man, c’est finalement le compositeur vulgaire par excellence. Pas dans le sens obscène, mais plutôt prompt à resservir la même soupe prédigérée encore et encore. En plus, celle-ci manque cruellement de sel.
1.5 Stars
Milio Latimier Jackman ne s’est pas trop embarrassé de l’héritage musical de Kong et en a profité pour rendre un hommage à Predator. Il y a joute de guitares supposément rétro (à la First Class), quelques percus à la Revell… C’est emballé ! Malgré un mixage un peu gauche, l’ensemble est divertissant. Une sorte de version friquée de Komodo vs. Cobra !
3 Stars
Christophe Maniez Après son pitoyable Jack Reacher, Jackman se reprend un peu. Kong n’évite pas les clichés (guitare électrique, aie !) mais l’utilisation de l’orchestre et des chœurs vient un peu compenser cela. Certains morceaux font un peu illusion, mais n’allez pas chercher non plus la lune, thématiquement c’est assez pauvre ! Mais allez, c’est correct quand même…
2.5 Stars