Legend Of Zelda: 30th Anniversary Concert (The) (Koji Kondo, Kenta Nagata…)

UnderScorama • Publié le 15/03/2017 par

The Legend Of Zelda: 30th Anniversary ConcertTHE LEGEND OF ZELDA: 30TH ANNIVERSARY CONCERT (2017)
Compositeurs : Koji Kondo, Kenta Nagata, Hajime Wakai, Toru Minegishi, Ryo Nagamatsu, Mahito Yokota, Shiho Fujii, Akito Nakatsuka, Minako Hamano…
Éditeur : Nippon Columbia
Format : 2CD & Digital
Date de sortie : 15/02/2017
4 Stars
Olivier Desbrosses Une superbe odyssée musicale qui nous invite à parcourir trois décennies de Zelda. Les arrangements, sous forme de suites pour orchestre et chœur, sont superbes, et la sélection est particulièrement avisée. Dommage que l’enregistrement, effectué en live, conserve les applaudissements du public et la narration sur l’Ocarina Medley Suite.
4 Stars
Florent Groult Captation en public du programme célébrant l’anniversaire de la célèbre franchise : au-delà des seuls fans qui seront aux anges, forcément, ce programme est également taillé pour satisfaire les amateurs de musiques généreuses et chatoyantes, de mélodies altières et de développements entreprenants, même si le tout n’évite pas non plus les lourdeurs.
3.5 Stars
Baptiste Brylak Si le côté enregistement live en rebutera certains, tant pis pour eux. Moi, dans mon appart’, j’ai l’impression qu’on est quelques centaines à en prendre plein la face, un sourire béat aux lèvres.
4 Stars
Olivier Galliano Écouter ce disque procure le même effet qu’ouvrir un coffre dans Zelda et d’y découvrir une merveille. Car oui, les musiques de Zelda sont merveilleuses, et les entendre en live donne tout son sens au mot aventure.
5 Stars
Milio Latimier J’ai pris mon pied en écoutant ce double-album de grande classe, même si je n’ai assisté à aucun des concerts et n’ai plus joué à Zelda depuis la Super NES et la Game Boy. On navigue avec bonheur entre l’aventure médiévale-fantastique et le conte populaire, et seuls les applaudissements nous font sortir de notre rêverie. Superbe et enivrant !
5 Stars
Christophe Maniez La musique de Yamashita (entre autres, mais surtout) est ici interprétée par un grand orchestre symphonique (avec chorale) qui balance de grandes suites luxuriantes mais n’oublie pas de jouer aussi la carte de l’émotion et de la subtilité (merci les bois !). Et ça marche incroyablement bien ! Cent minutes de musique orchestrale qui font du bien.
3.5 Stars