Rogue One: A Star Wars Story (Michael Giacchino)

UnderScorama • Publié le 15/01/2017 par

Rogue One: A Star Wars StoryROGUE ONE: A STAR WARS STORY (2016)
Compositeur : Michael Giacchino
Éditeur : Walt Disney Records
Format : CD & Digital
Date de sortie : 16/12/2016

4.5 Stars
Olivier Desbrosses D’emblée, Giacchino joue le jeu et multiplie les références à Williams sans pour autant compromettre son propre style. Ce tour de force seul mérite déjà le respect, mais la fait qu’il soit parvenu à ce difficile équilibre en quatre semaine seulement, et le superbe et émouvant dernier acte de la partition, en font l’un des essentiels de l’année 2016.
4.5 Stars
Florent Groult En petit futé, Giacchino s’en retourne habilement à ce que la deuxième guerre mondiale lui avait inspiré lors de ses premiers Medal Of Honor tout en y injectant des manières nécessairement plus williamsiennes. On regrette le manque flagrant de maturation du matériau thématique dû aux délais de travail, mais le contrat est rempli et le plaisir est là.
3.5 Stars
Baptiste Brylak Non mais, va falloir arrêter de prendre de la drogue, les gens ! Réussir un score aussi proche de l’univers qu’il intègre, sans repomper, en gardant son style, en créant de vrais bons morceaux de score et tout ça en quatre semaines….. Faut juste savoir quand s’incliner devant un maitre, aussi jeune soit-il.
4 Stars
Vincent Delhomme Compte tenu des conditions dans lesquelles il a accouché, Giacchino s’en tire avec les honneurs, livrant ce qu’il faut de thèmes identifiables et reprenant avec brio les orchestrations propres à l’univers de la saga, apportant sa pierre à l’édifice sans renier sa propre personnalité. Une petite réussite qui ne pourra que se confirmer avec le temps.
4 Stars
Sébastien Faelens Plus proche de ses saillies guerrières du temps des Medal Of Honor que de ses scores récents et chiadés, ce spin-off par le guérillero Giacchino sent l’urgence et, par son aspect quelque peu dépouillé et son ton libérateur, souffle un vent de fraîcheur sur l’univers Star Wars. Une grande œuvre de jeunesse.
4.5 Stars
Milio Latimier La première écoute n’a pas été très concluante, l’absence de Williams se faisant sentir. Puis, au fil des écoutes, l’abondance de thèmes et motifs, les références multiples aux partitions du vieux Jedi en font un album finalement passionnant, qui peut se placer avec fierté aux côtés de l’effort de Joel McNeely pour étendre la galaxie musicale Star Wars.
4.5 Stars
Christophe Maniez Après Jurassic World, Giacchino se réapproprie l’univers sonore conçu par John Williams, et il le fait avec un certain brio, en forçant parfois un peu le trait, certes, mais sa partition transpire par toutes les notes un profond respect et une énergie très communicative. Une réussite et un score qui gagne beaucoup à être réécouté.
4.5 Stars