Blue Beetle (Bobby Krlic)

UnderScorama • Publié le 15/09/2023 par

BLUE BEETLE (2023)
Compositeur : Bobby Krlic
Éditeur : Rhino Records
Format : Digital
Date de sortie : 11/08/2023

1 out of 5 stars
Florent Groult Quelques rythmiques chaloupées et un genre de synthwave laissent d’abord augurer d’un sympathique score électro, mais bien vite l’évidence est là : Krlic tombe lui aussi dans le remplissage sonore convenu et sans attrait, une soupe massive ne laissant transparaître aucun héroïsme ni enjeu émotionnel quel qu’il soit. Lourdingue et ennuyeux.
1.5 out of 5 stars
Milio Latimier Il est assez déprimant de se dire qu’un temps, les films de super-héros donnaient des musiques spectaculaires, hautes en couleurs et en personnalité. Rien de cela ici. Beaucoup de jeu sur l’électronique mais qui n’évoque pas grand-chose et s’oublie illico.
0.5 out of 5 stars
Franck Le Roux Un bon score typé électro moche comme je les aime. Et ça dure 80 minutes pour un plaisir maximal. Quelques textures (oui, je n’ose pas parler de musiques) intéressantes, mais cela ne suffit pas pour faire une B.O. En tout cas, un chouette album pour ceux qui veulent s’éclater la tête en rave, en ayant pris des substances (thé ou café, bien sûr).
0.5 out of 5 stars
David Lezeau Faites écouter du Junkie XL à Krlic, vous obtiendrez du synthétique – et du polluant ! Il doit exister des amateurs de musique cancérigène, mais ça dépasse les limites de ma tendance maso. Dans le genre technoïde de base, certains morceaux tapent bien fort sur l’estomac, je l’avoue, mais comme je note d’abord avec mon cœur…
1 out of 5 stars
Christophe Olivo Etonnant de retrouver le compositeur d’Ari Aster sur ce projet. On a l’impression d’un bruit de Caterpillar et de marteau-piqueur pour les séquences d’action dans ce nouvel opus DC. Un truc à te filer la migraine. Heureusement, les passages plus calmes et plus planants au synthé offrent une respiration bienvenue. Et sauvent l’ensemble.
2.5 out of 5 stars