Empereur de Paris (L’) (Marco Beltrami & Marcus Trumpp)

UnderScorama • Publié le 15/01/2019 par

L'Empereur de ParisL’EMPEREUR DE PARIS (2018)
Compositeurs : Marco Beltrami & Marcus Trumpp
Éditeur : Gaumont
Format : Digital
Date de sortie : 14/12/2018

4 Stars
Olivier Desbrosses Une partition orchestrale courte mais dense, naviguant habilement entre l’évidence d’émotions sincères et délicates et la puissance d’une évocation historique qui a fortement inspiré Beltrami et Trumpp. Merci donc à Jean-François Richet d’avoir repris le duo de Mesrine, et un peu moins à Gaumont de ne pas l’avoir édité en CD…
4 Stars
Florent Groult A défaut de vraiment vous surprendre, la haute couture de la maison Beltrami-Trumpp saura une nouvelle fois vous charmer avec ce modèle cossu aux lignes élégantes qui, sous ses aspects graves, dévoile un sens du romanesque particulièrement léché et séduisant : de la classe et du sur-mesure pour cet Empereur, c’est sûr.
4 Stars
Pierre Braillon Sans aucune objectivité : quel souffle! Et même pas quarante minutes ! En fait, c’est l’exacte image des feuilletonistes qui ont inspiré le film : que des formules, des fils blancs gros comme des câbles, et c’est là que le miracle est d’autant plus beau, on pleure, on enrage, on exulte, on passe par tous les états, comme des toutous. Terrible.
5 Stars
Sébastien Faelens La liberté de ton de Beltrami est vraiment intéressante dans le cinéma de genre français. Sans pour autant produire un grand score, il fait preuve d’une réelle ambition au service de l’histoire avec d’une portée émotionnelle tout sauf discrète. Une partition courte mais efficace !
3.5 Stars
Christophe Maniez Beltrami et Trumpp ont pris le sujet à bras le corps et accouchent d’une musique habitée, souvent grave mais ô combien intéressante ! Dominée par les cordes et le piano d’où émane un superbe love theme, la composition vous ravira les oreilles, y compris dans les moments un peu (trop) glassiens.
4 Stars
Christophe Olivo Beaucoup aimé le film qui retrouve une certaine idée de l’aventure à la française. Peu de musique, mais tant mieux : elle arrive toujours à point nommé pour souligner brillamment les péripéties. Belle réussite avec un chouette final.
4 Stars