King Arthur: Legend Of The Sword (Daniel Pemberton)

UnderScorama • Publié le 15/05/2017 par

King Arthur: Legend Of The SwordKING ARTHUR: LEGEND OF THE SWORD (2017)
Compositeur : Daniel Pemberton
Éditeur : Sony Classical
Format : CD & Digital
Date de sortie : 05/05/2017

3.5 Stars
Olivier Desbrosses Deux clans s’affrontent jusqu’à la mort dans ce score schizophrène : celui de la servitude, qui écrase tout à l’aide d’un bouclier de gros son made in RCP (comme l’affectionne Guy Ritchie), et celui de l’originalité, aux voix sépulcrales et aux instruments anciens utilisés dans un esprit pourtant très rock. Heureusement, le second l’emporte, mais de peu.
3 Stars
Florent Groult Dominent des sonorités recherchées d’instruments anciens et un emballant boulot rythmique : Ritchie a déniché le musicien moderne qui lui convient, à l’inspiration plus juvénile et de surcroît plus consciencieux et scrupuleux qu’un Zimmer, sans pour autant s’interdire d’en reprendre certaines ficelles. Il ne manque qu’un plus grand panache.
4 Stars
Pierre Braillon Pemberton prolonge l’esprit groovy de The Game et The Man From U.N.C.L.E., infusé de sombres couleurs celtisantes et de timbres acoustiques. Tendu en une course rageuse qui ne s’essouffle jamais, la conquête du pouvoir par Arthur a plus à voir ici avec du parkour qu’avec les pleins et les déliés du symphonique épique. L’épée dans le rock !
4.5 Stars
Baptiste Brylak Pemberton doit faire autant n’importe quoi avec la légende Arthurienne que le film lui-même et y va donc à fond. Bon, moi, ça m’agace très vite. Pourtant il y a des idées, c’est indéniable. Mais alors le mur de son, pfff…
2 Stars
Sébastien Faelens Capable d’un classicisme bon teint comme d’une modernité dépourvue de facilité, Pemberton se joue ici de la mode bourrine pour aborder la légende d’un regard décalé et la propulser vers des horizons nouveaux et inspirants. Deux pouces en l’air !
4.5 Stars
Olivier Galliano Il y a des compositeurs, comme Pemberton qui font un peu « schboum » avec un ou deux scores, puis… Adoubé directement Roi-compositeur par la plèbe, il se lance ici dans une légende épique, mais au final toute sa modernité se retourne un peu contre lui. Une épée bien mal forgée, si vous voulez mon avis.
2 Stars
Milio Latimier Pemberton s’en donne à cœur joie en revisitant le mythe arthurien de manière électrique et rugueuse. Instruments médiévaux (carnix, vielles…) et expérimentations vocales (voix imitant le loup… jusqu’aux joues tapotées !) peignent un univers sale, furieux et excitant. Le thème principal accrocheur permet de garder le parcours du héros à l’esprit.
4 Stars
Christophe Maniez Si vous vous attendez à une musique épique (puisqu’il s’agit d’illustrer les aventures du Roi Arthur), vous risquez d’être déçu. Pour ma part, ce ne fut pas le cas du tout. Toujours aussi original, Pemberton utilise des instruments inhabituels, des râles, le tout dans un orchestre sur-vitaminé. Franchement intéressant, séduisant et addictif.
4.5 Stars