Omen (The) (Jerry Goldsmith)

UnderScorama • Publié le 15/12/2016 par

The Omen - 40th Anniversary EditionTHE OMEN (1976)
Compositeur : Jerry Goldsmith
Éditeur : Varèse Sarabande
Format : CD
Date de sortie : 24/10/2016

5 Stars
Olivier Desbrosses L’un des chefs d’œuvre indiscutables de Goldsmith, le plus ténébreux, pour lequel le compositeur a vraisemblablement signé un pacte avec le diable tant cette musique n’a pas pris une ride en 40 ans. Si vous ne l’avez pas déjà, laissez-vous prendre dans les griffes de sa maléfique séduction : vous ne le regretterez pas ! Aveeeeee Sataaaniii…
5 Stars
Florent Groult On ne présente plus la percutante messe noire de Goldsmith, incontournable dans la riche filmographie du compositeur. On peste tout de même un peu contre Varèse de cette ressortie puisqu’il faudra débourser à nouveau pour bénéficier de quelques minutes inédites et d’un rendu sonore réellement estomaquant. En attendant la prochaine ?
5 Stars
Baptiste Brylak Oui : 5. Et puis c’est tout. Quoi, il n’y a que quelques morceaux en plus ? Quoi ? Et alors, rien que pour la suite dirigé par Navarro, vous vous devez de l’avoir. M’enfin je dis ça mais y en a ptêt déjà plus… Moche les éditions limitées.
5 Stars
Sébastien Faelens Bon, ça va être très simple : si vous n’avez pas déjà ce score chez vous, foncez. Si vous l’avez déjà, gardez vos sous.
5 Stars
Milio Latimier Que dire de plus au sujet de cette partition diabolique ? L’éditeur ne semblait pas avoir grand-chose à dire non plus. Les quelques minutes supplémentaires sont forcément les bienvenues, mais les détenteurs de la précédente édition auront le droit de faire la fine bouche, d’autant que la qualité sonore est très semblable. Pour les autres, péchez !
5 Stars
Christophe Maniez Goldsmith gagna son seul Oscar pour cette musique qui reste encore aujourd’hui d’une puissance évocatrice imparable. Ave Satani et The Piper Dreams sont des sommets dans la carrière du compositeur. La remasterisation, quelques courts inédits et la suite dirigée par Diego Navarro apportent un léger plus par rapport à la précédente édition.
5 Stars