Batman Unlimited: Mechs vs. Mutants (Kevin Riepl)

UnderScorama • Publié le 15/12/2016 par

Batman Unlimited: Mechs vs. MutantsBATMAN UNLIMITED: MECHS VS. MUTANTS (2016)
Compositeur : Kevin Riepl
Éditeur : Sumthing Else Music Works
Format : Digital
Date de sortie : 18/11/2016

2.5 Stars
Olivier Desbrosses Riepl attaque bille en tête avec entrain, enchainant séquences d’action énergiques et développements thématiques assurés. Un peu limité tout de même par des samples (vraiment) pas très heureux, il compense avec des saillies rock qui rendent l’entreprise éminemment sympathique à défaut d’être indispensable.
2.5 Stars
Florent Groult Toujours armé de ses samples, corrects sans plus, Kevin Riepl injecte un petit côté rock à son travail qui en devient sympathiquement plus dynamique. Ceci dit, le résultat est comme toujours réservé en priorité aux fans de toutes ces bandes originales pour super-héros animés.
2.5 Stars
Baptiste Brylak Ce nouvel opus d’Unlimited donne l’occasion à Riepl de créer de bons thèmes orchestraux et d’utiliser à bon escient (la plupart du temps) les sons électro. Une écoute plus intéressante que les deux autres, qui donne vraiment envie de retrouver le compositeur sur de plus grands projets. M’enfin bref, c’est fun et ça s’écoute avec plaisir.
3 Stars
Sébastien Faelens Avec son petit arsenal électrique et synthétique, Riepl change légèrement la donne par rapport aux compositeurs habituels sur ce genre de productions. Son écriture résolument rock donne effectivement quelques bons morceaux et l’on se prend à espérer voir sa chouette trogne de métalleux sur des productions bourrines plus conséquentes.
2.5 Stars
Milio Latimier Riepl retrouve les thèmes et motifs présentés précédemment, sans toutefois apporter de nouveauté qui permettrait une certaine fraîcheur. L’ensemble sonne donc moins enthousiaste, et malgré le soin narratif et la volonté de donner une ampleur à ses samples, on regrettera le manque de folie par rapport aux autres albums de la série.
2.5 Stars
Christophe Maniez Riepl m’avait assez impressionné lorsqu’il écrivit la musique du jeu video Aliens: Colonial Marines. Hélas, avec ce nouveau Batman Unlimited, il montre sa limite dès qu’il s’agit d’oeuvrer dans les samples d’orchestre. C’est loin d’être mal écrit, mais ça ne décolle jamais véritablement. Dommage.
2 Stars