Haunted Mansion (The) (Mark Mancina)

UnderScorama • Publié le 15/11/2016 par

The Haunted MansionTHE HAUNTED MANSION (2003)
Compositeur : Mark Mancina
Éditeur : Intrada
Format : 2CD
Date de sortie : 20/10/2016

3.5 Stars
Olivier Desbrosses Mancina n’a pas lésiné sur les moyens (orchestre, chœur démoniaque, orgue…) mais, hésitant trop souvent entre comédie et horreur bon enfant, il se perd dans le labyrinthe d’un mickey mousing sans surprise, et il faut attendre le climax pour apprécier à la fois la puissance de son écriture horrifique et le chouette thème principal qui clôt le film.
3 Stars
Florent Groult Mancina base pour une bonne part sa partition sur le thème et les harmonies issus de l’attraction originale et signés Buddy Baker. Mêmes si ceux-ci sont généreusement enrobés de ses atours orchestraux, voilà qui l’a peut-être également freiné dans sa propre inspiration tant le résultat se révèle assez pépère et sans beaucoup de sel.
3 Stars
Sébastien Faelens Mancina s’est toujours décarcassé pour Disney et notre séjour dans ce manoir ne me fera pas mentir. Souvent rigolo et divertissant, ce score remplit son office et cette édition très généreuse, bien qu’un peu longue, dévoile avec bonheur les qualités de son auteur.
3.5 Stars
Olivier Galliano Un thème franchement entraînant, largement inspiré de celui de l’attraction Disney, ouvre un score pas mal du tout, certes moins inspiré mais très professionnel. Faut voir le film aussi… Bref une très bonne musique pour ambiancer une soirée d’Halloween !
3 Stars
Milio Latimier Cette comédie fantastique à la réputation déplorable offre un terrain de jeu thématique et symphonique : Mancina en profite, et nous aussi. Si l’ombre d’Elfman est là, l’ensemble est plus varié et rappelle aussi Horner, JNH ou Silvestri. Solidement charpenté grâce à plusieurs thèmes et motifs, la partition divertit avec classe et enthousiasme.
4 Stars
Christophe Maniez Chœurs, orgue, clavecin, glockenspiel : Mancina a à sa disposition tout l’attirail du monde enchanteur de Disney. Le compositeur se démène comme un beau diable pour flatter l’oreille de l’auditeur exigeant. Et le pari est réussi ! Si il n’évite pas toujours le mickey mousing, le compositeur arrive cependant à injecter une dose de fraicheur bienvenue.
4 Stars