Nagasaki: Memories Of My Son (Ryuichi Sakamoto)

UnderScorama • Publié le 15/10/2016 par

Nagasaki: Memories Of My SonNAGASAKI: MEMORIES OF MY SON (2016)
Compositeur : Ryuichi Sakamoto
Éditeur : Milan Music
Format : CD & Digital
Date de sortie : 23/09/2016

3.5 Stars
Olivier Desbrosses Un piano mélancolique et souvent solitaire, de longues lignes de cordes épurées, quelques effets sonores « atomiques » souvent désagréables… et c’est tout : Sakamoto ne sort jamais des sentiers balisés du mélo, comme s’il se sentait trop écrasé par son sujet pour essayer d’y injecter une quelconque personnalité. Il aurait dû pourtant…
2 Stars
Florent Groult Piano en suspension ou cordes en adagio, en plus d’une poignante pièce pour chœur… La musique composée par Ryuichi Sakamoto est posée, minimaliste, au fond sans grande surprise et pourtant il en émane une gravité et une force qui ne s’explique pas : elle est là, c’est tout.
4 Stars
Baptiste Brylak Alors qu’il aurait pu utiliser toute la force du synthétiseur pour donner à son propos une sorte de sens profond à la vacuité des choses, Sakamoto préfère rester dans les sentiers balisés du piano intimiste aux envolées chorales, en passant par le tango. Quel gâchis d’ambiances ennuyeuses cela fait….
3.5 Stars
Milio Latimier Élégie musicale à l’innocence toute en simplicité et en délicatesse, aussi poignante que touchante. L’horreur est évoquée par des sons électroniques grésillants. Le reste est un conte symphonique et choral limpide. Le ton funèbre est paradoxalement très lumineux. Si vous aimez les partitions lyriques d’Hisaishi ou Herrmann, cet album est pour vous.
4.5 Stars
Christophe Maniez Une longue promenade, essentiellement pianistique, qui oscille entre gravité et tendresse. Quand les cordes s’en mêlent, la partition prend un peu d’épaisseur tragique, mais le relief n’est pas toujours franchement dessiné. Le titre Requiem, pour orchestre et chœur, est assez remarquable. En un mot, contemplatif.
3.5 Stars