Star Trek Into Darkness (Deluxe Edition) (Michael Giacchino)

UnderScorama • Publié le 15/09/2014 par

Star Trek Into Darkness - The Deluxe EditionSTAR TREK INTO DARKNESS – DELUXE EDITION (2013)
Compositeur : Michael Giacchino
Éditeur : Varèse Sarabande
|
|
|
4.5 Stars
Olivier Desbrosses Après l’album maigrichon paru en 2013 chez Varèse, il fallait bien cette Deluxe Edition pour rendre justice à l’immensité cosmique du score de Giacchino, à la maturité de son écriture et à l’irrésistible énergie qui s’en dégage. Épatant et indispensable.
5 Stars
Florent Groult Solide suite chroniquée l’année passée et qui passe très bien le cap de la présentation expanded qu’on aurait aimé voir débouler d’emblée, car si les plus patients l’ont attendue, les autres devront bien sûr repasser à la caisse.
4 Stars
Pierre Braillon Ce que Giacchino fait le mieux : écrire pour des images, accompagner un montage, une scène, appuyer une réplique, voire braquer une scène, comme dans le désormais fameux London Calling. Un chef-d’œuvre du space opera musical qui reçoit l’écrin mérité.
4.5 Stars
Baptiste Brylak Je n’ai pas l’album original, du coup je suis plus qu’heureux de posséder celui-ci. Giacchino était étonnamment plus inspiré que le réalisateur et nous sort ses tripes dans un de ses thèmes les plus touchants.
4 Stars
Sébastien Faelens Attendue à juste titre, cette version étendue permet au score de se déployer dans toute son énergie et de témoigner de sa cohérence thématique. Un must have pour tous les trekkers et les fans du compositeur !
4.5 Stars
Olivier Galliano J’aimerai bien vous dire que le disque simple suffit largement et que vous pouvez gardez vos thunes. Pas de bol, non seulement, le score nous apparaît sous un tout autre jour, mais les deux Odes vous obligent à craquer sans hésitation. Désolé.
5 Stars
Olivier Soudé Autant l’album s’avérait bancal, négligeant des thèmes importants dont celui de Kahn et du général Marcus, autant cette intégrale vient rétablir dans ses droits un score plus monstrueux encore que celui du précédent opus. Magistral.
5 Stars