Tarzan (David Newman)

UnderScorama • Publié le 15/03/2014 par

TarzanTARZAN (2013)
Compositeur : David Newman
Éditeur : Milan Music
|
|
|
3.5 Stars
Olivier Desbrosses Newman sait fort bien marier les tendances à la mode avec une écriture classique. C’est exactement ce que propose Tarzan, et c’est tant mieux, tant on se régale tout autant d’une vraie écriture thématique que des aspects plus modernes de la partition.
4 Stars
Florent Groult Un verre de Banga et en route pour l’aventure ! On pouvait faire confiance à Newman pour signer une partition volontaire qui puise sa force autant dans son matériau thématique traditionnel que dans des gimmicks plus actuels. Satisfaisant.
3.5 Stars
Pierre Braillon Mélange idéal de tradition et de modernité, ce Tarzan transporte du début à la fin. Newman a autrement plus de ressources que certains de ses collègues pour satisfaire les diktats de producteurs sans trahir la musique qu’il aime.
4 Stars
Baptiste Brylak Sans aucun doute, la nouveauté du mois. C’est plein de thèmes prenants, on n’a plus qu’à fermer les yeux et à imaginer sa propre histoire de Tarzan. Un album qui évite tous les écueils du genre, ça fait plaisir. Qu’est ce que vous attendez pour vous jeter dessus ?
4 Stars
Sébastien Faelens Pour une énième version de l’histoire de l’homme-singe, Newman compose, en solide vétéran, un score bien charpenté, cohérent, avec ses moments forts attendus. C’est écrit comme il y a vingt ans et donc en dehors des modes.
4 Stars
Olivier Galliano Une des grandes surprises du mois. Newman a pris ses dopants et nous pond un très bon petit score qui navigue entre modernité et musique de film à l’ancienne. C’est tellement rare que je vous invite à aller y jeter une oreille vite fait.
3.5 Stars
Benjamin Josse Du « symphonique à l’ancienne », a-t-on entendu ça et là. Peut-être, à bien des égards, mais assaisonné de tant d’ostinati se mordant la queue que même la proverbiale générosité de Newman en prend pour son grade.
2.5 Stars
Olivier Soudé Étonnamment sombre, un score qui repose beaucoup sur l’orchestre et les chœurs. Certes, Newman flirte avec des tics à la RCP, mais compense par une prise de son favorisant les instruments acoustiques.
2.5 Stars