Halloween 6: The Curse Of Michael Myers (Alan Howarth)

La secte sans nom

Disques • Publié le 13/05/2010 par

Halloween 6: The Curse Of Michael MyersHALLOWEEN 6: THE CURSE OF MICHAEL MYERS (1995)
HALLOWEEN 6 : LA MALÉDICTION DE MICHAEL MYERS
Compositeur :
Alan Howarth
Durée : 101:08 | 48 pistes
Éditeur : AHI Records

 

1 Stars

Troisième et dernier score composé par Howarth (mais en réalité le cinquième auquel il a collaboré), Halloween 6 est, à l’instar du film, de trop. Il est donc fascinant de constater que, malgré la médiocrité croissante des films et des musiques, chaque nouvelle bande originale des Halloween ait été systématiquement éditée – tout comme les Nightmare On Elm Street – alors que celles des Friday The 13th, de meilleure qualité, sont presque toutes demeurées inédites. Sans doute est-ce parce que l’édition de scores entièrement synthétiques ne coûte pas cher et que la saga Halloween a toujours su trouver des acheteurs… Quoi qu’il en soit, l’album d’Halloween 6 est l’un des plus longs de la série : quel ennui…

 

Tout ce que nous pourrons dire à propos de ce score a déjà été dit à propos d’Halloween 5 : même réemploi permanent des thèmes composés par John Carpenter pour le premier film (thème principal, thème de Laurie, thème de suspense, thème de l’attaque) et entre deux, même vide sidéral. Cependant, l’emploi de chœurs synthétiques censés créer une atmosphère démoniaque et menaçante se justifie pleinement cette fois-ci puisqu’il est réellement question d’une secte satanique dans le film. Birth Ceremony et Thorn sont donc sûrement les deux morceaux les moins inintéressants de l’album puisqu’ils renouent à leur tour avec le style de Prince Of Darkness, sans doute le meilleur travail du tandem Carpenter/Howarth à ce jour. Pour le reste, on est arrivé à l’épuisement plus que total de la formule… Heureusement, le septième Halloween sera mis en musique par John Ottman, qui livrera le meilleur score de la saga après celui de Carpenter et le seul – hélas – à faire appel à un orchestre symphonique.

 

Halloween 6: The Curse Of Michael Myers

Gregory Bouak

Gregory Bouak

Contributeur (2010-2012)
Toujours un peu décalé, Grégory écoute de la musique classique à l’âge où les autres écoutent du rock, de la variété, ou rien, ce qui fait qu’à quinze ans, il pense avoir fait le tour de la question et se retrouve tout démuni. Il aime aussi depuis longtemps le cinéma et surtout les Star Wars, les Batman, les James Bond, dont il goûte les musiques avant tout parce qu’elles lui rappellent les films. Un jour, en voyant Stargate, il découvre que les musiques de films peuvent être d’une grande richesse et s’apprécier pour elles-mêmes en écoute isolée, se présentant comme les dignes héritières de son genre de prédilection, la grande musique symphonique telle qu’elle a atteint son apogée à la fin du XIXe siècle. C’est le début d’une longue et belle amitié qui n’a jamais connu de rupture. A partir de 2000, il se met à écrire des articles et des critiques de musique de film pour le site internet TraxZone, puis pour LeFantastique.net et Khimaira Magazine, tous deux spécialisés dans le fantastique, la fantasy et la science-fiction. En parallèle, il publie des articles dans la version papier de Khimaira. En 2006, il crée Horreurs et Merveilles, un blog puis un site consacré aux musiques des films de l’imaginaire. En 2010, suite à un bug irrémédiable d’Horreurs et Merveilles, dont il soupçonne secrètement les membres d’UnderScores d’être les instigateurs afin de l’inciter à rejoindre leur équipe, il accepte avec joie de contribuer au nouveau magazine de référence de la musique de film en langue française, afin de continuer à promouvoir sa passion.
Gregory Bouak