Intrada : to Disney and beyond!

Intrada : to Disney and beyond!

After celebrating 25 years of existence in 2011, Intrada has managed a real feat with the launch of the Disney/Intrada line, publishing on CD for the very first time requested titles as Up or The Black Hole. Enhanced links between the label and Douglass Fake studio with big ears is ultimately not a surprise. However, the editions of The Black Cauldron and The Avengers were significant events and strategic forwards, boosting the position of the label. UnderScores took the initiative in a new interview with Roger Feigelson, producer and marketing director at Intrada

Intrada : avec Disney et au-delà !

Intrada : avec Disney et au-delà !

Après avoir fêté ses 25 ans en 2011, Intrada a réussi un exploit avec le lancement de la collection Disney/Intrada. Les éditions de The Black Cauldron et The Avengers ont été des avancées stratégiques renforçant la position du label. UnderScores vous propose aujourd’hui un nouvel entretien avec Roger Feigelson, producteur et directeur marketing chez Intrada

Concert-hommage mémorable à Roubaix

Concert-hommage mémorable à Roubaix

Ce samedi 3 mars se tient le deuxième concert que la ville consacre à Georges Delerue, et les strapontins de la grande salle du Colisée sont pour l’occasion presque entièrement garnis

Frédéric Talgorn

Frédéric Talgorn

Seules certaines personnes peuvent, au cours d’une vie, exercer une grande influence. Georges faisait pour moi partie de ces personnes-là. La première fois que je l’ai rencontré

Le Nord rend hommage à Georges Delerue

Le Nord rend hommage à Georges Delerue

Pour le 20ème anniversaire de sa disparition, l’Orchestre National de Lille a rendu hommage au compositeur roubaisien en proposant trois concerts de sa musique

Roubaix rend hommage à Georges Delerue

Roubaix rend hommage à Georges Delerue

Nous vous avions déjà annoncé l’événement, voici maintenant le programme complet du concert qui sera donné à Roubaix en hommage à Georges Delerue les 2 et 3 mars prochain

L’odyssée de l’espèce selon Frédéric Talgorn

L'odyssée de l'espèce selon Frédéric Talgorn

Après leurs nombreuses frasques télévisuelles, il fallait bien que les Robins des Bois passent un jour ou l’autre au grand écran. Ils ont donc imaginé un univers à la fois cruel et bariolé, confié à Alain Chabat la mission de le mettre en images, et c’est finalement Frédéric Talgorn qui a mis en musique cette aventure comique. L’auteur des Enfants de Timpelbach s’est joué du ridicule

Anthony Zimmer : élégance et raffinement

Anthony Zimmer : élégance et raffinement

Même en France, la production chaotique d’un film peut bouleverser l’impact qu’il aurait pu avoir sur les amateurs de musique de film. Pour Anthony Zimmer, Bruno Coulais s’est vu débarqué, son travail ayant été rejeté par les producteurs. Aussi raffiné que puisse être Frédéric Talgorn, doit-on se réjouir qu’un compositeur doive livrer en si peu de temps

Frédéric Talgorn fait la guerre des cheveux

Frédéric Talgorn fait la guerre des cheveux

A comédie poilue, disque touffu! Les esprits fantasques d’Alain Chabat et des Robins des Bois ont en effet engendré une édition discographique plutôt spéciale de la musique du film emballée dans un prestigieux boîtier velu. La partition composée par Frédéric Talgorn est enthousiaste, l’orchestration est comme toujours ciselée avec soin et précision

Coraline et Home chez Naïve

Coraline et Home chez Naïve

Sans Naïve, l’actualité discographique de la musique
de film en France serait tout simplement inexistante. En effet, aucun autre éditeur français ne prête

Les mélodies enfantines de Frédéric Talgorn

Les mélodies enfantines de Frédéric Talgorn

2008 aura été une bonne année pour Frédéric Talgorn. Ouverte avec sa partition pour Astérix aux Jeux Olympiques, il l’aura close avec son très joli score pour Les Enfants de Timpelbach. Balayons d’emblée l’argument qui a fait de l’ombre à la carrière du film : pas sûr qu’il se serait monté sans le succès mondial d’un trio de gosses dominant leur univers

2008 : le palmarès de la rédaction

2008 : le palmarès de la rédaction

On entend plus souvent que jamais, au gré des forums, des sites internet dédiés ou des rencontres avec les amateurs, que la musique de film est morte et enterrée depuis des années, que l’âge d’or de cet art si particulier n’est plus qu’un souvenir fané, bref, que c’était mieux avant… Faisant fi de ces considérations un brin exagérées, la rédaction d’UnderScores …