Melville, le Dernier Samouraï (Éric Demarsan)

UnderScorama • Publié le 15/04/2020 par

Melville, le Dernier SamouraïMELVILLE, LE DERNIER SAMOURAÏ (2020)
Compositeur : Éric Demarsan
Éditeur : Decca Records
Format : Digital
Date de sortie : 27/03/2020

4.5 Stars
Florent Groult Quelle merveilleuse idée d’avoir convié Eric Demarsan à boucler cette boucle, entouré d’excellents musiciens (dont Erik Truffaz à la trompette, Daniel Ciampolini au vibraphone et Jean-Philippe Audin au violoncelle). Son jazz délicieusement enfumé et nocturne esquisse à lui seul une silhouette noctambule qui glisse sur les images du documentaire.
4.5 Stars
Pierre Braillon Une merveille, comme la bande originale d’un ultime film imaginaire de Melville. Tout en jazz aérien, élégamment mélancolique, la perle du mois.
5 Stars
Franck Le Roux Ayant composé pour deux films de Melville (L’Armée des Ombres et Le Cercle Rouge), il n’est finalement pas illogique que Demarsan ait composé la musique de ce documentaire. Résolument jazz et noir, ce score est un bel hommage musical à celui qui reste un des maîtres français du polar.
3.5 Stars
Christophe Maniez Le merveilleux sens du jazz de Demarsan éclate dans cette musique de documentaire consacré au grand Melville. Batterie, piano, contrebasse, trompette bouchée et quelques autres instruments épars composent cet orchestre en forme d’hommage au meilleur représentant du film noir à la française.
4.5 Stars
Christophe Olivo Musique à l’ancienne signée Éric Demarsan pour ce documentaire. Le compositeur trouve un équilibre miraculeux entre clins d’œil, savoir-faire de l’époque et une certaine modernité. J’aime beaucoup !
4 Stars