Untamed Romania (Nainita Desai)

UnderScorama • Publié le 15/10/2019 par

Untamed RomaniaUNTAMED ROMANIA (2019)
Compositeur : Nainita Desai
Éditeur : Silva Screen Records
Format : Digital
Date de sortie : 04/10/2019

4 Stars
Florent Groult Une fois encore, une musique pour documentaire avec de jolis atours thématiques à faire valoir grâce au BBC National Orchestra of Wales et un peu d’électro de complément. Recommandable, même si la musique ronronne un peu trop par moments et ne s’impose donc pas autant que d’autres partitions du genre cette année.
3.5 Stars
Pierre Braillon Chaque fois que j’entame l’écoute du score d’un inconnu pour un documentaire animalier, j’espère un nouveau Metsän Tarina. Las ! On en est loin… et plus proche des compositions de RCP pour le genre. Dommage, il y a de jolis moments orchestraux d’un lyrisme plus construit et plus classique.
2.5 Stars
Franck Le Roux Décidément, je vais finir par croire que les talents musicaux convergent vers le documentaire. Beau, puissant, flamboyant, truculent et féerique, ce score mérite respect et attention. Allez, hop, ça m’a donné envie d’aller courir tout nu dans les bois, en harmonie avec la nature ! Aïe, y a des orties ! Par contre, j’attends toujours un CD !!
5 Stars
Christophe Maniez Un joli voyage aux allures de musique de documentaire animalier vous est concocté par la compositrice anglaise d’origine indienne. Orchestrale de bout en bout, la partition se fragmente (un peu trop peut-être) en de petites vignettes très bucoliques, voire humoristiques, et parfois lyriques. Extrêmement engageant !
4 Stars
Christophe Olivo Un documentaire sur la beauté sauvage de la Roumanie par une compositrice anglaise d’origine indienne ? Why not. Et plutôt deux fois qu’une ! Très orchestral, lyrique à souhait mais pas que puisque le mickey mousing et le synthé inspiré s’invitent aussi à cette fête des sens. J’aime beaucoup !
4 Stars
Elendil Après Ben Foster et Steven Price, voici une nouvelle partition pour un documentaire animalier. Le problème de ce type de score, c’est que chaque morceau fonctionne individuellement mais il manque le liant thématique qu’avait su trouvé Panu Aaltio avec Tale Of A Forest/Lake. Ne boudons pas notre plaisir malgré tout, ça reste du tout bon.
4 Stars