Russia House (The) (Jerry Goldsmith)

UnderScorama • Publié le 15/01/2018 par

The Russia HouseTHE RUSSIA HOUSE (1990)
Compositeur : Jerry Goldsmith
Éditeur : Quartet Records
Format : CD
Date de sortie : 07/12/2017

4.5 Stars
Olivier Desbrosses Malgré la présence récurrente du très beau love theme pour saxophone et orchestre, j’ai toujours trouvé trop long l’album MCA d’époque. Pourtant, le programme, remasterisé et aéré de quelques pièces de suspense additionnelles, trouve ici un nouvel équilibre et s’écoute désormais sans un bâillement. Superbe de bout en bout.
5 Stars
Florent Groult Rallonger l’excellent album d’origine était sans doute inutile, mais on n’en savoure pas moins cette partition ensorcelante où Goldsmith mêlait romantisme et espionnage grâce une ligne mélodique principale pure et irrésistible, quelques touches slaves et un trio jazzy, avec un piano, une contrebasse et un saxophone soprano éloquent et séducteur.
4.5 Stars
Pierre Braillon Ce n’est pas ici qu’on trouvera le Goldsmith expérimentateur et culotté. Non, plutôt le mélodiste sensuel, un peu mélancolique, pour un score partagé entre soupirs cotonneux et suspens métronomique. A défaut d’un incontournable, un disque à l’écoute délicieuse.
3.5 Stars
Olivier Galliano Voilà un score de Goldsmith qui sonne un peu dépassé. Il a quand même pour lui un très beau thème, magnifié par le piano et le saxo. Le reste s’étoffe de passages synthétiques de suspens. Définitivement pas ce qu’il a fait de mieux, mais bon Goldsmith hein…
3.5 Stars
Milio Latimier D’un côté, des thèmes mémorables et envoûtants, aux arrangements dépouillés et veloutés, de l’autre une impression de répétition languissante… Mais difficile de ne pas succomber aux mélodies ! Étonnement, cette version rallongée propose des variations bienvenues, apportant un peu plus de diversité, et ravivant l’intérêt.
4.5 Stars
Christophe Maniez L’intérêt de cet expanded reste relatif (une poignée de minutes en plus). Mais c’est incontestablement l’un des plus beaux scores de Goldsmith. Inspiré par l’histoire et les lieux comme jamais, le californien nous gratifie d’un love theme absolument mémorable. Les passages de suspense valent eux aussi le détour. Chef d’œuvre.
5 Stars