DeFormers (Austin Wintory)

UnderScorama • Publié le 15/05/2017 par

DeFormersDEFORMERS (2017)
Compositeur : Austin Wintory
Éditeur : T-65B Records
Format : Digital
Date de sortie : 14/02/2017

4 Stars
Olivier Desbrosses Wintory épate à chaque partition, et c’est bien sûr aussi le cas avec ce score joyeusement barré qui mêle accordéon, musique mexicaine cuivrée, guitare hispanisante, envolées de cordes frénétiques et guitares rock. Difficile donc de rester de glace devant un tel déploiement de vitalité et un enthousiasme juvénile qui emporte tout sur son passage.
4.5 Stars
Florent Groult Encore une fois, Austin Wintory impose son savoir-faire et son enthousiasme à trouver des solutions autant singulières que pertinentes. Certes son espèce d’approche western déglinglos et foutraque (orchestre, accordéon, guitares, harmonica, banjo…) ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais que cette énergie déployée fait du bien !
3.5 Stars
Pierre Braillon Immédiatement accrocheur, et pourtant difficilement définissable : Wintory jette dans son bac à sable du tango, du folklore asiatique, de l’accordéon, de la guitare hispanisante… et le château qu’il construit ressemble à tous les autres et à aucun. Seul François De Roubaix était capable, il y a quarante ans, de ce genre de pot-pourri.
4 Stars
Baptiste Brylak OK, Wintory devient officiellement l’un de mes compositeurs préférés du moment. Partant complètement en vrille, il nous offre sa palette généreuse sur un plateau et utilise toutes les inspirations qu’il peut trouver, du western au folklore oriental en passant par l’Espagne. Donnez-lui un bon gros film, bordel !
4.5 Stars
Sébastien Faelens Non content d’être d’une constante inventivité, Wintory nous régale ici d’un brin de fantaisie avec une profusion d’instruments ajoutés à l’orchestre pour une œuvre riche et rigolote. Attention toutefois à la durée faussée du disque, certaines pistes étant des doublons avec ou sans narrateur.
4 Stars
Olivier Galliano Austin Wintory, tranquille, te balance d’entrée de jeu son accordéon dans la gueule. Sauf que la musique semble se déformer par moment, sans vraiment insister. Puis c’est toute une déferlante déglinguée d’instruments et de musiques fun qui suit. En fait, ce score, c’est de la balle.
3.5 Stars
Milio Latimier Une collection de vignettes musicales multicolores et carnavalesques, cohérentes par leur mélodies, la variété des timbres offerte et l’enthousiasme communicatif des musiciens (très peu d’électronique ici), qui dégage un entrain réjouissant. La narration rigolote ne gêne pas l’écoute et l’album offre en bonus des versions sans narration.
4 Stars
Christophe Maniez Wintory continue d’étonner par ses choix d’orchestration atypique (accordéon, penny whistle, trompette, percussions, cymbalum, sifflement…). Une voix très british ouvre la plupart des morceaux, ce qui pourra, on le comprend, en irriter certains. Mais il serait dommage de s’arrêter à cela : les musiques sont souvent fun et surtout bien écrites.
4 Stars