Game On! (Tina Guo)

UnderScorama • Publié le 15/03/2017 par

Game On!GAME ON! (2017)
Interprète : Tina Guo
Éditeur : Sony Classical
Format : CD & Digital
Date de sortie : 10/02/2017

1.5 Stars
Olivier Desbrosses Sans remettre en question le (réel) talent de la violoncelliste, ni même la sélection, qui ne brille guère par son originalité, on ne peut cependant que se désoler à l’écoute de ce truc, la faute à des arrangements orchestralo-rock pâteux qui bourrinent à tout va avec la finesse de Dwayne Johnson dans un magasin de porcelaine. Franchement dégueulasse.
1 Stars
Florent Groult Le pire est sans doute qu’à aucun instant on ne doute de l’enthousiasme et de la sincérité de la jolie et talentueuse (on a pu le constater ailleurs) violoncelliste. Mais ce qui aurait pu être un show rock, décomplexé et fun s’avère finalement d’une grande vulgarité tant les arrangements bas de gamme de Steve Mazzaro rendent la pilule difficile à avaler.
1 Stars
Pierre Braillon La transcription pour violoncelle, l’orchestration symphonique et l’interprétation vues comme un mélange d’haltérophilie musicale, de performance sportive dopée et d’hommage à Rondo Veneziano. Peut-être que le mauvais goût est quand même un peu l’ennemi de l’art, Mr. Duchamp.
0 Stars
Baptiste Brylak Elle est belle, joue comme une déesse…. et puis patatras. Les arrangements plutôt immondes donnent envie de se tirer une balle dans le fruit et très vite, on a envie de regarder la pochette de près pour se donner le courage d’écouter jusqu’au bout.
1.5 Stars
Olivier Galliano Il y a des trucs dont on se passerait bien, ce disque en est la preuve. Sur le papier, je suis preneur, mais là, fort d’arrangements dégueulasses, on a juste envie de lui casser son violoncelle sur sa tête. Bien fait.
0 Stars
Milio Latimier La violoncelliste-star frappe fort avec une compilation de tubes du jeu vidéo arrangés de manière très agressive, à la fois cool et sexy. Le recours à l’orchestre samplé est décevant mais contribue aussi à l’aspect rock revendiqué et à valoriser plus encore l’instrument. Si cet album marche, on peut espérer un véritable orchestre pour le volume 2 !
3 Stars
Christophe Maniez Violoncelliste iconoclaste à l’attitude rebelle, Tina Guo interprète avec fougue quelques-uns des airs les plus célèbres du monde vidéoludique. Les réorchestrations sont volontairement rock, pas toutes d’un niveau égal, mais certains titres (Skyrim, Uncharted entre autres) valent d’être écoutés au moins une fois. Pas déshonorant.
2.5 Stars