Call Of Duty: Infinite Warfare (Sarah Schachner)

UnderScorama • Publié le 15/12/2016 par

Call Of Duty: Infinite WarfareCALL OF DUTY: INFINITE WARFARE (2016)
Compositeur : Sarah Schachner
Éditeur : Activision
Format : Digital
Date de sortie : 04/11/2016

2.5 Stars
Olivier Desbrosses Les partitions des précédents opus de la franchise n’augurait pas du meilleur pour cette nouvelle déclinaison. Pourtant, Schachner s’en sort plutôt bien grâce à un tissu orchestral solidement construit. Il y a aussi pléthore d’électronique, pour des résultats plus ou moins heureux, mais le tout s’écoute jusque au bout sans trop grimacer.
2.5 Stars
Florent Groult Un Call Of Duty de plus, pourrait-on d’abord dire, avec son lot de séquences nécessairement musclées et sans grande surprise… Si ce n’est que la compositrice parvient à ménager entre elles des respirations plus subtiles qu’il n’y paraît. Pas de quoi sauter au plafond, mais on en retire une certaine satisfaction.
2.5 Stars
Baptiste Brylak Dommage que les effets électroniques habituels et à la mode viennent gâcher les compositions orchestrales de Schachner. Certaines mélodies sont parfois agrémentées d’électro bien foutu, mais donnent cette impression désagréable que c’eut été bien mieux sans. M’enfin c’est du Call Of Duty dans l’espace à base de pew-pew, donc bon.
1.5 Stars
Sébastien Faelens Malgré un travail parfois notable sur les cordes, le cahier des charges du célèbre jeu est bien trop chargé justement. On a donc malheureusement droit à tous les poncifs du genre et c’est ce qui ressort le plus. Parce que ouais mais nan, Call Of Duty, c’est pas pour les gonzesses, si ?
2 Stars
Milio Latimier Si Schachner reste dans le langage établi par son parrain Brian Tyler, avec l’accents donné aux cordes et aux manipulations électro, le thème principal propose par instants une légère inclinaison émotionnelle inattendue, à la Poledouris. Le souci de proposer un renouvellement de sonorités permet de maintenir l’intérêt malgré la durée.
3 Stars
Christophe Maniez Un thème principal très RCP, des manipulations sonores, des morceaux martiaux percussifs mais aussi très génériques et samplés, voilà ce à quoi il faut vous attendre. Mieux vaut sans doute appréhender la musique dans le jeu en premier lieu, parce que sans son support visuel, elle peine à (sur)vivre.
2.5 Stars