Transparent Woman (The) (Salvatore Sangiovanni & Susan Dibona)

UnderScorama • Publié le 15/03/2016 par

The Transparent WomanTHE TRANSPARENT WOMAN (2015)
Compositeurs : Salvatore Sangiovanni & Susan DiBona
Éditeur : Kronos Records
Format : CD
Date de sortie : 28/01/2016

3 Stars
Olivier Desbrosses C’est tout un pan du cinéma italien des années 70 (et pas celui prisé par les lecteurs de Télérama !) auquel est ici rendu un hommage servile, mais aussi élégant et fort bien troussé, qu’il s’agisse de tension ou de morceaux langoureux susurrés par une voix sensuelle et séduisante. Parfait pour les amateurs du genre.
3 Stars
Florent Groult A peu de choses près, tout cela se présente d’abord comme un grand pastiche des partitions de giallos des années 70, alternant cordes stressées et voix féminine langoureuse. On s’y croirait. Exercice de style donc, pour les plus férus du genre, sans plus.
2.5 Stars
Baptiste Brylak Ultra intéressant pour son parti pris et une production aux petits oignons, l’album n’a rien de transparent. Le thème Noir, notamment, est une douceur empoisonnée qui restera longtemps dans mes oreilles.
3 Stars
Olivier Galliano C’est à dire qu’en écoutant la musique (et en regardant la bande-annonce), pas de doute, on se retrouve propulsé à l’époque de Jean Rollin. Piano, rythmique ringarde, voix susurrantes… Ça pique un peu, mais ça fera la blague.
2.5 Stars
Milio Latimier Hommage soigné et réussi au giallo, entre sensualité (vocalises féminines, piano) et angoisse (cordes dissonantes). Les mélodies sont typiques du genre, entre berceuse et tango. Les claviers, la basse électrique ou les percussions légères en rajoutent sur le côté rétro. L’album s’écoute avec un plaisir non feint. Une surprise aussi kitsch que séduisante.
3 Stars