Ordinateur des Pompes Funèbres (L’) / Dis-moi que tu m’aimes (Claude Bolling)

UnderScorama • Publié le 15/10/2015 par

L'Ordinateur des Pompes FunèbresL’ORDINATEUR DES POMPES FUNÈBRES / DIS-MOI QUE TU M’AIMES (1976 / 1974)
Compositeur : Claude Bolling
Éditeur : Music Box Records
Format : CD
Date de sortie : 31/08/2015
3 Stars
Olivier Desbrosses Bolling s’abandonne avec délice aux excès d’un délirant mélange pop/jazz/orchestre, donnant à son Ordinateur des Pompes Funèbres des couleurs de comédie british des 60’s. Plus sage, Dis-moi que tu m’aimes fait quant à lui souvent penser au Cosma de la même époque. Bref, que du bon !
3.5 Stars
Florent Groult À la variétoche de circonstance mais pour tout dire un peu tarte et béate de Dis-moi que tu m’aimes, on préférera sans aucun doute le carrément plus réjouissant Ordinateur des Pompes Funèbres aux touches alertes de comédie 70’s, souvent jazzy, colorées et variées.
3.5 Stars
Baptiste Brylak Deux scores de Bolling dont le second est tout aussi jouli meugnon que le premier est fun et jazzy. Un disque qui fleurira dans votre collection avec goût et tendresse, parfait pour animer une soirée raclette entre amis. Si vous avez une cheminée pour Dis-moi que tu m’aimes, c’est encore mieux. Et une peau d’ours.
3 Stars
Olivier Galliano Passé le moment de franche rigolade de la découverte, on a bien du mal à arriver au bout de ce double programme 70’s. C’est loin d’être nul, Bolling sait faire de bonnes choses, mais c’est franchement loin d’être indispensable. A réserver aux amateurs donc.
2 Stars
Milio Latimier Le premier est un petit trésor de comédie jazzy, les thèmes sont mémorables et on ne perd jamais son sourire. Les morceaux empreints de comédie policière dans la veine de Mancini sont exquis. Le second score pour comédie sentimentale est plus léger et plus anecdotique, même si tout aussi soigné.
3.5 Stars