2018 : le Palmarès de la rédaction

UnderScores Awards : tous nos coups de coeur de l'année 2018

Pas de nouvelles depuis plus de trois mois, vous la croyez disparue pour de bon et pouf, voilà qu’elle resurgit un beau jour, tel un diable de sa boîte ! Quoi donc ? Mais l’année 2018 bien entendu ! Car c’est bien pour cela que vous êtes suspendus à ces quelques mots, n’est-ce pas, pour en goûter ne serait-ce qu’une fois, à votre convenance, la substantifique moelle au travers de nos traditionnels palmarès ? Inutile, donc, de nous éterniser en un long speech inutile car nul doute que vous connaissez parfaitement l’exercice tel que nous le pratiquons à chaque fois : deux catégories, l’une pour les partitions de l’année, l’autre pour les rééditions et réenregistrements, des classements individuels laissant apparaître l’expertise propre à chacun des membres de la rédaction, et deux montages vidéos pour parfaire le tout et dégager un bilan. Mais vous, quels souvenirs musicaux gardez-vous de 2018 ? Avez-vous loupé un essentiel ? Un coup de cœur ?

 

En deux clics, deux seulement, et quelques minutes de votre temps, découvrez donc en musique et en images les choix de la rédaction. Lauréat incontesté les deux précédentes éditions avec Star Trek Beyond (Star Trek Sans Limites) puis War For The Planet Of The Apes (La Planète des Singes : Suprématie), Michael Giacchino a-t-il abandonné cette année sa couronne ? Et quelle partition avons-nous distinguée pour succéder au superbe réenregistrement des musiques signées Jerry Goldsmith pour la série Thriller ? Installez-vous, laissez-vous porter et n’hésitez pas à partager et à venir en discuter pour nous faire part de tous vos commentaires sur notre forum de discussion ou les réseaux sociaux.

FLORENT GROULT

Rédacteur en chef adjoint

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE NOTRE COMMENTAIRE (SPOILERS INSIDE !)

A la dixième place de notre palmarès, nous retrouvons d’abord l’un de nos petits chouchous depuis quelques années maintenant : grâce au jeu vidéo The Banner Saga 3, Austin Wintory signe une « farouche partition superbement barbare, tribale, crépusculaire et magnifiquement organique » qui une fois de plus « conjugue un orchestre traditionnel et un instrumentarium audacieux » et s’impose comme l’oeuvre d’un compositeur « qui a les moyens, l’exigence, le talent et la latitude nécessaire pour nous bousculer. » Épatant ? Oui on peut le dire… De son côté, Alan Silvestri hisse tranquillement le Ready Player One qu’il a offert à Steven Spielberg (à moins que ce ne soit le contraire ?), soit une musique « qui regorge de nombreux thèmes forts, de pièces lyriques et d’action propulsive à l’écriture rythmique implacable » : il faut dire que le terrain du long métrage « lui permet, en plus de quelques clins d’oeil » directs « d’exprimer toutes les facettes (ou presque) d’un style façonné depuis plus de 35 ans. » Verdict ? « On prend un pied démentiel dans les passages d’action tonitruants » même si on peut en même temps regretter que ce « Silvestri pur jus » soit « très appliqué mais sans réel renouvellement. »

 

Autre habitué sur la huitième marche, l’indispensable Michael Giacchino donne à entendre pour Jurassic World: Fallen Kingdom « le genre de partition solide et spectaculaire qu’on apprécie » chez lui lorsque, à l’évidence, « il embrasse franchement et avec plaisir son sujet. » Du coup il nous gratifie de « quelques belles envolées épiques toutes en choeurs presque inattendues, et d’autant plus prenantes », et surtout on retrouve « un peu ici de cette puissance et ce gigantisme musical » qui faisait le sel de Roar!, l’unique pièce composée par ses soins pour Cloverfield. Et voyez comme la transition avec le titre suivant est parfaitement trouvée puisque c’est Bear McCreary qui occupe la septième place avec The Cloverfield Paradox, un score « tendu, intense, parfois épique » pour lequel le compositeur ne sacrifie jamais « le pouvoir de la mélodie à l’efficacité immédiate » et au contraire « parvient à construire un récit musical à l’ancienne, expressif, excitant et divertissant. » En bref, « du Bear comme on l’aime », mais oui !

 

Suivent deux titres qui, chacun à leur manière, sont loin d’avoir convaincus tout le monde. Dans Solo: A Star Wars Story d’abord, armé d’un nouveau thème signé John Williams himself, John Powell semble bel et bien pour les uns clamer « haut et fort son enthousiasme » pour un résultat qui « déborde de vitalité », « sans cesse en mouvement, précis, incisif, dynamique, cuivré et puissant », même si pour d’autres justement cette « hyperactivité et la profusion sonore chères au compositeur » s’avèrent « un peu vaines ». Pour First Man (First Man, le Premier Homme sur la Lune) ensuite, Justin Hurwitz en séduit franchement certains pour sa manière d’opter « pour une ligne claire constituée de quelques motifs judicieusement obsédants qui évoluent, se croisent ou se rejoignent dans des progressions-variations-répétitions malines où tout fait sens », soit une vraie justesse derrière « une apparente simplicité » pour laquelle le compositeur « dose très précisément le suspense et la grandiloquence pour prendre la mesure de l’expérience dramatique. » Les détracteurs, eux, pointent du doigt ces « sections ultra pulsatives ou si discrètes qu’elles confinent aux effets sonores et un alunissage plutôt mou du genou », comme cette manière de prendre son sujet « de haut, partagé entre la retenue poseuse et l’envie de laisser parler un lyrisme décomplexé. » Voilà qui est dit, mais n’a néanmoins pas empêché les deux partitions de parvenir aux sixième et cinquième place de notre Palmarès 2018, tandis que la quatrième échoit à Alexandre Desplat et à son Isle Of Dogs (L’Île aux Chiens), un travail « monotone, oui, mais fascinant », « répétitif, certes, mais aussi d’une vraie originalité », et donc à la fois « aride et hypnotisant » et aussi et surtout « ambitieux » : et oui, tout le talent du compositeur français est là, ici pour le réalisateur Wes Anderson, et on ne devrait à l’évidence que tous s’en réjouir.

 

Place au podium maintenant ! Et c’est Alan Silvestri, encore lui, qui décroche d’abord la médaille de bronze avec sa contribution au Welcome To Marwen (Bienvenue à Marwen) réalisé par son cinéaste fétiche Robert Zemeckis : « une musique plurielle », « superbe », qui offre « un supplément d’âme et une humanité touchante et pudique » au sujet, voilà qui dénote forcément une « intelligence émotionnelle » qui « mérite tous les applaudissements. » De manière plus inattendue peut-être, la médaille d’argent revient ensuite à Joseph LoDuca et son Evil Dead: A Nightmare Reimagined. Si on peut s’étonner de la présence ici d’une musique destinée à l’origine à un film âgé de presque quarante ans, c’est qu’elle tient plus à nos yeux de la véritable « réinvention » pure et simple que du bête réenregistrement, ce qui suffit à justifier la présence, dans les nouveautés, d’une « expérience qui fascine et séduit », fruit d’une « inspiration soudaine » propice à « un kaléidoscope vertigineux et entêtant. » Enfin, la belle médaille d’or tant convoitée (mais si mais si, ne soyons pas modestes !), c’est au cou de Bear McCreary qu’elle brille désormais, pour son approche « plus empathique que jamais » à l’occasion de God Of War, rehaussée d’un « grand souffle épique », d’une « dramaturgie prenante » et d’une « thématique très soignée qui ne laissera personne de marbre. » Un beau vainqueur donc, comme on les aime là aussi !

FLORENT GROULT

 

NDLR : toutes les citations reprises dans le commentaire ci-dessus sont extraites des notules de notre UnderScorama mensuel, que nous vous invitons à suivre régulièrement afin de découvrir en avant-première les partitions qui figureront dans notre Palmarès de l’an prochain !

CLIQUEZ ICI POUR LIRE NOTRE COMMENTAIRE (SPOILERS INSIDE AUSSI !)

 

C’est une jolie découverte qui ouvre ce classement, celle que Quartet Records a sorti des tiroirs de la télévision espagnole : avec El Hombre y la Tierra, le label nous a donné à apprécier une très belle musique « extrêmement riche et diversifiée » qui certainement « ravira les amateurs de joliesses orchestrales », des ambiances « colorées au gré des saisons, des paysages et des continents » signées Anton García Abril, un compositeur qui pour l’occasion s’est fait « dramaturge de tous les instants ». Autre petit coffret précieux à la neuvième place, cette fois chez Varèse Sarabande, The Storyteller (Monstres et Merveilles) renferme quant à lui rien de moins qu’un « enchantement, comme une bouchée d’enfance dont le goût serait resté intact » : Rachel Portman nous y invite en effet « à explorer en douceur le monde merveilleux de Jim Henson » au travers d’atmosphères « chambristres et feutrées du meilleur goût, avec des couleurs instrumentales méticuleusement choisies. » Un « pur régal », c’est clair !

 

Suit en huitième position la réédition, chez Butler Records, d’un Daughters Of Darkness qui a su séduire, en premier lieu par son ambiance « vénéneuse qui porte indubitablement la marque singulière de son auteur », le génial François de Roubaix : sa musique, portée par un thème « aussi mélancolique que névrotique », fait la part belle aux « rythmiques détachées, sèches et syncopées, aux boucles instrumentales et à la recherche d’originalité sonore » dont l’audace est bel et bien « indémodable. » A la septième place, le coffret Francis Lai At Universal Pictures, paru chez Music Box Records, est « une étonnante démonstration de la versatilité » d’un compositeur « qui prête à rêver de la carrière internationale qu’il aurait pu avoir » : au programme donc ici, « trois scores formidables » dont l’écriture mêle « symphonique, jazz et pop » et « des thèmes mémorables » qui sonnent « terriblement bien, même encore aujourd’hui. » Indispensable donc, cela va sans dire, et sans doute le meilleur hommage que nous pouvions rendre cette année à Francis Lai, qui nous a malheureusement quittés un triste jour de novembre dernier.

 

Les trois marches suivantes sont quant à elle entièrement dévolues à la passion éditoriale d’Intrada Records, celle-là même qui nous offre chaque année, comme autant de cadeaux, des parutions longtemps espérées. C’est le cas, indubitablement, avec Who Framed Roger Rabbit (Qui veut la Peau de Roger Rabbit ?) qui, en version enfin complète, s’impose plus que jamais comme « un incroyable tour de force au sein duquel Silvestri mêle tout l’héritage d’un demi-siècle de musique de cartoons et celui du jazz façon film noir », un « cocktail futé et réjouissant » donc, mené avec une « maîtrise ahurissante », il ne nous en fallait pas plus pour nous enthousiasmer. Autre exemple, The Reincarnation Of Peter Proud (La Réincarnation de Peter Proud) de Jerry Goldsmith se dévoile enfin telle qu’elle aurait dû le faire depuis longtemps, peut-être « pas la partition idéale pour débuter » avec ce compositeur nous souffle-t-on à l’oreillette, mais néanmoins une musique « étonnante, fascinante, qui convoque en un même geste les expérimentations électroniques de Shock Treatment et Logan’s Run, la concision intrigante de Twilight Zone, l’impressionnisme flûté de Papillon et les cordes romantiques de Cassandra Crossing », soit « autant les merveilles passées que l’ébauche de celles en devenir. » Voilà qui devrait vous suffire, non ? Sinon, que diriez-vous d’un petit Robin Hood, Prince Of Thieves (Robin des Bois, Prince des Voleurs) signé Michael Kamen : « un classique » là aussi, indubitablement, « une ardente partition » qui « convoquait à elle seule toute une tradition hollywoodienne de romance et d’aventures. » « Juste un chef-d’œuvre » donc… Juste ?

 

Le podium final s’ouvre enfin… A la troisième marche, La-La Land Records hisse son Alien 3, « une partition de haut vol qui met les sens en alerte » et dans laquelle Elliot Goldenthal tissait « un cauchemar organique aussi magnifique et terrifiant qu’une supernova, aussi émouvant que la naissance d’une galaxie » : tout ceci résonne « de l’écho des tourments de l’âme d’Helen Ripley, perdue entre le paradis et l’enfer » et s’impose comme « un joyau noir aux mille reflets étranges dans lequel on ne se lasse pas de perdre son regard… » Quant aux deux premières places, hasard des parutions, elles sont cette année réservées à deux visions musicales du plus célèbre des vampires de la littérature et du cinéma : avec le Bram Stoker’s Dracula de Wojciech Kilar, place d’abord à une « beauté orchestrale et chorale à couper le souffle » et à un « puissant romantisme » pour un chef-d’œuvre « sublime » qui « brille d’un éclat gothique encore plus terrible dans cette édition complète. » A ses côtés se tient le Dracula d’un John Williams qui, en 1979, était « au sommet de sa créativité » pour concevoir alors, lui aussi, et « sans crier gare, un joyau de séduction mariant habilement l’horreur gothique avec un romantisme échevelé » « comme le compositeur en a peu offert dans sa carrière ». Un grand merci, donc, à La-La Land Records et Varèse Sarabande pour présenter enfin ces deux merveilles dans des écrins dignes d’elles : un doublé aussi spectaculaire, voilà qui mériterait presque une première place ex-aequo !

 

FLORENT GROULT

 

NDLR : toutes les citations reprises dans le commentaire ci-dessus sont extraites des notules de notre UnderScorama mensuel, que nous vous invitons à suivre régulièrement afin de découvrir en avant-première les partitions qui figureront dans notre Palmarès de l’an prochain !

 

Avatar ODOLIVIER DESBROSSES
Rédacteur en chef

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018


01. READY PLAYER ONE | Alan Silvestri | WaterTower Music
02. GOD OF WAR | Bear McCreary | Sony Classical
03. WELCOME TO MARWEN | Alan Silvestri | Intrada Records / Back Lot Music
04. SOLO: A STAR WARS STORY | John Powell | Walt Disney Records
05. JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM | Michael Giacchino | Back Lot Music
06. THE CLOVERFIELD PARADOX | Bear McCreary | Sparks & Shadows
07. FANTASTIC BEASTS: THE CRIMES OF GRINDELWALD | James Newton Howard | WaterTower Music
08. CLASH OF FUTURES: 1918-1939 | Laurent Eyquem | MovieScore Media / Quartet Records
09. THE BANNER SAGA 3 | Austin Wintory | T-65B Records
10. 11-11: MEMORIES RETOLD | Olivier Derivière | Bandai Namco Entertainment

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records
02. ALIEN 3 | Elliot Goldenthal | La-La Land Records
03. ROBIN HOOD, PRINCE OF THIEVES | Michael Kamen | Intrada Records
04. BRAM STOKER’S DRACULA | Wojciech Kilar | La-La Land Records
05. SMALL SOLDIERS | Jerry Goldsmith | Varèse Sarabande Records

06. THE MUMMY | Jerry Goldsmith | Intrada Records
07. THE MUMMY RETURNS | Alan Silvestri | Intrada Records
08. CHOUANS ! | Georges Delerue | Music Box Records
09. HARRY POTTER: THE JOHN WILLIAMS SOUNDTRACK COLLECTION | John Williams | La-La Land Records
10. WHO FRAMED ROGER RABBIT | Alan Silvestri | Intrada Records

 

AvatarFLORENT GROULT
Rédacteur en chef adjoint

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018


01. FIRST MAN | Justin Hurwitz | Back Lot Music
02. CLASH OF FUTURES: 1918-1939 | Laurent Eyquem | MovieScore Media / Quartet Records
03. WILSON’S HEART | Christopher Young | Varèse Sarabande Records
04. WATERSHIP DOWN | Federico Jusid | Decca Records
05. 11-11: MEMORIES RETOLD | Olivier Derivière | Bandai Namco Entertainment
06. RED SPARROW | James Newton Howard | Sony Classical
07. EDIE | Debbie Wiseman | Silva Screen Records
08. ISLE OF DOGS | Alexandre Desplat | ABKCO Records
09. LE RETOUR DU HÉROS | Mathieu Lamboley | JD Prod
10. MARY POPPINS RETURNS | Marc Shaiman | Walt Disney Records

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. THE STORYTELLER | Rachel Portman | Varèse Sarabande Records
02. BRAM STOKER’S DRACULA | Wojciech Kilar | La-La Land Records
03. LA LUNE DANS LE CANIVEAU | Gabriel Yared | Music Box Records
04. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records
05. ROBIN HOOD, PRINCE OF THIEVES | Michael Kamen | Intrada Records
06. WINDWALKER | Merrill Jenson | Dragon’s Domain Records
07. THE VIKINGS | Mario Nascimbene | Tadlow Music / Prometheus Records
08. WHO FRAMED ROGER RABBIT | Alan Silvestri | Intrada Records
09. LES B.O. INTROUVABLES – VOL. 1 | Christian Dorisse, Raymond Lefèvre, Jacques Dutronc, Alain Goraguer… | Music Box Records
10. THE REINCARNATION OF PETER PROUD | Jerry Goldsmith | Intrada Records

 

AvatarPIERRE BRAILLON
Rédacteur

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018


01. L’EMPEREUR DE PARIS | Marco Beltrami & Marcus Trumpp | Gaumont
02. EVIL DEAD: A NIGHTMARE REIMAGINED | Joseph LoDuca | Death Waltz Records / Mondo Records
03. UN CIEL RADIEUX | Rob | Music Box Records
04. NOSTALGIA | Laurent Eyquem | Varèse Sarabande Records
05. ISLE OF DOGS | Alexandre Desplat | ABKCO Records
06. GOD OF WAR | Bear McCreary | Sony Classical
07. NI NO KUNI II: REVENANT KINGDOM | Joe Hisaishi | Wayô Records
08. THE BANNER SAGA 3 | Austin Wintory | T-65B Records
09. BLACK PANTHER | Ludwig Göransson | Hollywood Records
10. JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM | Michael Giacchino | Back Lot Music

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. ALIEN 3 | Elliot Goldenthal | La-La Land Records
02. HELLRAISER: HELLBOUND | Christopher Young | Lakeshore Records
03. FRANCIS LAI AT UNIVERSAL PICTURES | Francis Lai | Music Box Records
04. THE STORYTELLER | Rachel Portman | Varèse Sarabande Records
05. BRAM STOKER’S DRACULA | Wojciech Kilar | La-La Land Records
06. DAUGHTERS OF DARKNESS | François de Roubaix | Butler Records
07. THE COMPLETE LONDON SESSIONS | Georges Delerue | Varèse Sarabande Records
08. THE REINCARNATION OF PETER PROUD | Jerry Goldsmith | Intrada Records
09. LES B.O. INTROUVABLES – VOL. 1 | Christian Dorisse, Raymond Lefèvre, Jacques Dutronc, Alain Goraguer… | Music Box Records
10. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records

 

AvatarSÉBASTIEN FAELENS
Rédacteur

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018


01. LEGION (SEASON 2) | Jeff Russo | Lakeshore Records
02. THE BANNER SAGA 3 | Austin Wintory | T-65B Records
03. FIRST MAN | Justin Hurwitz | Back Lot Music
04. GOD OF WAR | Bear McCreary | Sony Classical
05. SPIDER-MAN: INTO THE SPIDER-VERSE | Daniel Pemberton | Sony Classical
06. EVIL DEAD: A NIGHTMARE REIMAGINED | Joseph LoDuca | Death Waltz Records / Mondo Records
07. 11-11: MEMORIES RETOLD | Olivier Derivière | Bandai Namco Entertainment

08. REVENGE | Rob | Music Box Records
09. UNDER THE SILVER LAKE | Disasterpeace | Milan Music
10. L’EMPEREUR DE PARIS | Marco Beltrami & Marcus Trumpp | Gaumont

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. EL HOMBRE Y LA TIERRA | Antón García Abril | Quartet Records
02. ALIEN 3 | Elliot Goldenthal | La-La Land Records

03. DAUGHTERS OF DARKNESS | François de Roubaix | Butler Records
04. WINDWALKER | Merrill Jenson | Dragon’s Domain Records
05. COLOSSUS: THE FORBIN PROJECT | Michel Colombier | La-La Land Records
06. BRAM STOKER’S DRACULA | Wojciech Kilar | La-La Land Records
07. THE REINCARNATION OF PETER PROUD | Jerry Goldsmith | Intrada Records
08. IL CASANOVA DI FEDERICO FELLINI | Nino Rota | Music Box Records
09. THE SILENCE OF THE LAMBS | Howard Shore | Quartet Records
10. RAIN MAN | Hans Zimmer | Notefornote Music

 

AvatarBENJAMIN JOSSE
Rédacteur

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018


01. ISLE OF DOGS | Alexandre Desplat | ABKCO Records
02. NI NO KUNI II: REVENANT KINGDOM | Joe Hisaishi | Wayô Records
03. WELCOME TO MARWEN | Alan Silvestri | Intrada Records / Back Lot Music
04. GOD OF WAR | Bear McCreary | Sony Classical
05. TURRICAN: ORCHESTRAL SELECTIONS | Chris Huelsbeck | Chris Huelsbeck
06. EVIL DEAD: A NIGHTMARE REIMAGINED | Joseph LoDuca | Death Waltz Records / Mondo Records
07. CREED II | Ludwig Göransson | Sony Classical
08. AVENGERS: INFINITY WAR | Alan Silvestri | Hollywood Records
09. COMMANDO NINJA | Thomas Cappeau | Lakeshore Records
10. SOLO: A STAR WARS STORY | John Powell | Walt Disney Records

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records
02. MARKETA LAZAROVA | Zdenek Liška | Animal Music
03. EL HOMBRE Y LA TIERRA | Antón García Abril | Quartet Records
04. WANPAKU OJI NO OROCHI TAIJI | Akira Ifukube | Cinema-Kan
05. SMALL SOLDIERS | Jerry Goldsmith | Varèse Sarabande Records

06. FRANCIS LAI AT UNIVERSAL PICTURES | Francis Lai | Music Box Records
07. WHO FRAMED ROGER RABBIT | Alan Silvestri | Intrada Records
08. THE VIKINGS | Mario Nascimbene | Tadlow Music / Prometheus Records
09. BOQUITAS PINTADAS | Waldo de los Rios | Rosetta Records
10. ALIEN 3 | Elliot Goldenthal | La-La Land Records

 

AvatarMILIO LATIMIER
Rédacteur

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018


01. EVIL DEAD: A NIGHTMARE REIMAGINED | Joseph LoDuca | Death Waltz Records / Mondo Records
02. JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM | Michael Giacchino | Back Lot Music
03. THE CLOVERFIELD PARADOX | Bear McCreary | Sparks & Shadows
04. SOLO: A STAR WARS STORY | John Powell | Walt Disney Records
05. BLACK PANTHER | Ludwig Göransson | Hollywood Records
06. WELCOME TO MARWEN | Alan Silvestri | Intrada Records / Back Lot Music
07. TURRICAN: ORCHESTRAL SELECTIONS | Chris Huelsbeck | Chris Huelsbeck
08. HOUSE OF CARDS SYMPHONY | Jeff Beal | Bis
09. KILLER KLOWNS FROM OUTER SPACE (REIMAGINED) | John Massari | Varèse Sarabande Records
10. LE RETOUR DU HÉROS | Mathieu Lamboley | JD Prod

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. ALIEN 3 | Elliot Goldenthal | La-La Land Records
02. WHO FRAMED ROGER RABBIT | Alan Silvestri | Intrada Records
03. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records
04. BRAM STOKER’S DRACULA | Wojciech Kilar | La-La Land Records
05. ON DEADLY GROUND | Basil Poledouris | Varèse Sarabande Records
06. ROBIN HOOD, PRINCE OF THIEVES | Michael Kamen | Intrada Records
07. HARRY POTTER: THE JOHN WILLIAMS SOUNDTRACK COLLECTION | John Williams | La-La Land Records
08. DIE HARD | Michael Kamen | La-La Land Records
09. THE REINCARNATION OF PETER PROUD | Jerry Goldsmith | Intrada Records
10. LOVE STORY | Francis Lai | Quartet Records

 

AvatarCHRISTOPHE MANIEZ
Rédacteur

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018

01. GOD OF WAR | Bear McCreary | Sony Classical
02. MARY POPPINS RETURNS | Marc Shaiman | Walt Disney Records
03. OUTLANDER (SEASON 3) | Bear McCreary | Lakeshore Records
04. WILSON’S HEART | Christopher Young | Varèse Sarabande Records
05. KING COHEN: THE WILD WORLD OF FILMMAKER LARRY COHEN | Joe Kraemer | La-La Land Records
06. THE CLOVERFIELD PARADOX | Bear McCreary | Sparks & Shadows
07. READY PLAYER ONE | Alan Silvestri | WaterTower Music
08. MATHILDE | Marco Beltrami | Quartet Records / MovieScore Media
09. SOLO: A STAR WARS STORY | John Powell | Walt Disney Records
10. THE GRINCH | Danny Elfman | Back Lot Music

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. ROBIN HOOD, PRINCE OF THIEVES | Michael Kamen | Intrada Records
02. THE SILENCE OF THE LAMBS | Howard Shore | Quartet Records
03. BATTERIES NOT INCLUDED | James Horner | Intrada Records
04. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records
05. THE COWBOYS | John Williams | Varèse Sarabande Records
06. WHO FRAMED ROGER RABBIT | Alan Silvestri | Intrada Records
07. THE MUMMY RETURNS | Alan Silvestri | Intrada Records
08. RÉTROSPECTIVE | Jean Musy | Music Box Records
09. RAMBO III | Jerry Goldsmith | Intrada Records
10. FRANCIS LAI AT UNIVERSAL PICTURES | Francis Lai | Music Box Records

 

AvatarOLIVIER ROUYER
Contributeur (2010-2019)

 

 

 

NOUVEAUTÉS 2018


01. FIRST MAN | Justin Hurwitz | Back Lot Music
02. KING OF THIEVES | Benjamin Wallfisch | WaterTower Music
03. ISLE OF DOGS | Alexandre Desplat | ABKCO Records
04. WELCOME TO MARWEN | Alan Silvestri | Intrada Records / Back Lot Music
05. GIRL | Valentin Hadjadj | Deutsche Grammophon
06. KING COHEN: THE WILD WORLD OF FILMMAKER LARRY COHEN | Joe Kraemer | La-La Land Records
07. COMRADE DETECTIVE | Joe Kraemer | Lakeshore Records
08. LE RETOUR DU HÉROS | Mathieu Lamboley | JD Prod
09. L’EMPEREUR DE PARIS | Marco Beltrami & Marcus Trumpp | Gaumont
10. READY PLAYER ONE | Alan Silvestri | WaterTower Music

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records
02. DAUGHTERS OF DARKNESS | François de Roubaix | Butler Records
03. LA LUNE DANS LE CANIVEAU | Gabriel Yared | Music Box Records
04. THE REINCARNATION OF PETER PROUD | Jerry Goldsmith | Intrada Records
05. COLOSSUS: THE FORBIN PROJECT | Michel Colombier | La-La Land Records
06. DOPPELGÄNGER (JOURNEY TO THE FAR SIDE OF THE SUN) | Barry Gray | Fanderson
07. FRANCIS LAI AT UNIVERSAL PICTURES | Francis Lai | Music Box Records
08. THE STORYTELLER | Rachel Portman | Varèse Sarabande Records
09. THE VALLEY OF GWANGI | Jerome Moross | Intrada Records
10. Q: THE WINGED SERPENT | Robert O. Ragland | Kronos Records

 

AvatarSTÉPHANE ABDALLAH
Contributeur

 

 

 

INÉDITS & RÉÉDITIONS 2018


01. 100 RIFLES / RIO CONCHOS | Jerry Goldsmith | La-La Land Records
02. THE COMPLETE LONDON SESSIONS | Georges Delerue | Varèse Sarabande Records
03. BRAM STOKER’S DRACULA | Wojciech Kilar | La-La Land Records
04. IL CASANOVA DI FEDERICO FELLINI | Nino Rota | Music Box Records
05. LA DOLCE VITA | Nino Rota | Quartet Records
06. THE REINCARNATION OF PETER PROUD | Jerry Goldsmith | Intrada Records
07. DRACULA | John Williams | Varèse Sarabande Records
08. ROBIN HOOD, PRINCE OF THIEVES | Michael Kamen | Intrada Records
09. THE BRIDE WORE BLACK | Bernard Herrmann | Quartet Records
10. ALIEN 3 | Elliot Goldenthal | La-La Land Records

Olivier Desbrosses

Olivier Desbrosses

Rédacteur en chef
C’est grâce au Star Wars de John Williams qu’Olivier a découvert en 1977 la musique de film, une passion qui ne l’a jamais quitté depuis. Après avoir poursuivi des études de cinéma et réalisé quelques court-métrages, il a bifurqué vers le journalisme, d’abord dans l’univers du fanzinat puis dans celui des magazines professionnels (Mad Movies…). Membre de l’International Film Music Critics Association, il a fondé en 2008 le webzine UnderScores, au sein duquel il exerce depuis lors la fonction de rédacteur en chef, et a récemment contribué à l’ouvrage collectif John Williams : un alchimiste à Hollywood publié aux Editions l’Harmattan.
Olivier Desbrosses