Werewolves On Wheels (Don Gere)

Sons Of Anarchy

La décade prodigieuse • Publié le 18/02/2019 par

Wherewolves On WheelsWEREWOLVES ON WHEELS (1971)
WEREWOLVES ON WHEELS
Compositeur :
Don Gere
Durée : 37:09 | 17 pistes
Éditeur : Finders Keepers Records (2011)

 

3 out of 5 stars

 

Ce serait un tort de penser que la fameuse Méthode, tenue au sein de l’Actors Studio pour parole d’Évangile, ne circonscrit son influence qu’aux scènes de théâtre et aux plateaux de cinéma. Prenez par exemple Don Gere, modeste parolier de la pop-folk des sixties que les jeux du hasard et la vague déferlante de la bikesploitation, concomitante aux Wild Angels et bien entendu à Easy Rider, firent s’encanailler avec des loups-garous à califourchon sur de ronronnantes Harley. Il se raconte que le candide, kamikaze tel un Robert De Niro de la double-croche, s’imprégna des us et coutumes des indomptables Hells Angels en s’adonnant à une consommation effrénée de substances hallucinogènes et d’herbe-qui-fait-rire. Un peu de sa country fétiche émerge dans ce qu’il parvint à coucher ensuite sur le papier à musique, mais le psychédélisme ricanant, secondé par une petite cohorte de percussions aux résonances inquiètes, domine de plusieurs têtes les débats. Les adorateurs encapuchonnés de Satan, coupables d’une épidémie de lycanthropie qui décime les nobles chevaliers de la route, sont bien sûr les heureux bénéficiaires de ces vapeurs un rien mystiques. Eux, et le film également, trop tire-au-flanc pour se donner la peine d’honorer toutes les promesses de son titre succulent. Vous désirez du crin sauvage saillant d’entre les coutures du cuir, des balades motorisées vers le soleil couchant et des effeuillages païens sous l’œil torve d’un serpent ? Le prog rock opiacé de Don Gere régale à satiété.

 On est trop serrés là, je vous avais bien dit qu'on aurait dû faire ça en CinemaScope !

Les derniers articles par Benjamin Josse (tout voir)