Page 11 sur 11

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 25 Aoû 2020 17:43
de Sam Lowry
J'emboite le pas claudiquant sur celui encore alerte de notre Lee.
Bah oui, quoi... Il faudrait remédier à ça.
Sinon, pour les gens qui ne passent que par le forum (encore une fois, c'est une grave erreur !) et ils sont nombreux, je voudrais vous faire goûter au succulent texte de l'ami Dadid pour THE VIKINGS. Un Nascimbene en grande forme dont les exploits musicaux retentissent plus encore dans ce superbe réenregistrement.

Image

REDUX

Nouveau messagePosté: Mar 25 Aoû 2020 21:06
de Dadid
Merci les gars, j'ai été trop occupé pour mater la page d'accueil depuis lundi... Je n'avais rien vu ! 8-)

REDUX

Nouveau messagePosté: Lun 31 Aoû 2020 18:51
de Lee Van Cleef
Lee Van Cleef a écrit:"Bonjour madame, c'est bien ici, le bureau des doléances mélomanes ? Oui ? Alors voilà, ça serait super chouette que quelqu'un demande à Mr. Dadid s'il y aurait moyen, éventuellement hein, de gribouiller un petit quelque chose sur le réenregistrement pas vieux de Godzilla... Oui, celui d'Akira Ifukube, ça coule de source. Le seul et unique, quoi ! Je me souviens que ce coup de jeune donné au Roi des Gloumoutes lui avait diablement plu — à Dadid, je veux dire. Sûr et certain qu'il en tirerait un putain de texte ! Oups ! S'cusez-moi, madame... C'est l'émotion qui cause."


Le vieux Van Cleef en a rêvé (à voix haute, ça aide un peu), Dadid l'a fait ! Et pas en gribouillant à la va-vite sur un coin de zinc, je peux vous l'assurer ! Le texte boiteux et gras de la panse que j'avais dédié en des éons reculés au Roi des Monstres n'était déjà pas bien fameux, le jeu ici très révélateur de la comparaison vient de l'expédier six pieds sous terre — sa véritable place, me disais-je parfois. Mais j'arrête là, et laisse à mon triomphateur par knock-out le plaisir de présenter en personne son dernier trésor.

REDUX

Nouveau messagePosté: Lun 31 Aoû 2020 20:35
de Dadid
:o Tu charries à propos de ton texte ! Au départ son intérêt m'avait fait mettre l'idée de ce Redux de côté... Mais heureusement on peut toujours trouver un nouvel angle.

Ainsi donc, voilà que le roi de tous les monstres, le titan, le gigantosaure, ゴジラ en personne, revisite UnderScores de sa masse irradiée. Un animal politique autant qu'écologique, dressant la tête à une époque où le Japon en avait bien besoin, loin alors d'incarner le casimirus catcheur qu'il nous est arrivé depuis, avouons-le, d'apprécier.

Pour rencontrer la bête, c'est par ici :

Image