Achoura (Romain Paillot)

UnderScorama • Publié le 15/07/2019 par

AchouraACHOURA (2019)
Compositeur : Romain Paillot
Éditeur : Agence Gaspard
Format : Digital
Date de sortie : 21/06/2019

4 Stars
Florent Groult Assez courte, la partition d’Achoura épate par son classicisme très travaillé doté d’un vrai thème accrocheur. On pense pêle-mêle à Young, Beltrami ou au Navarrete de Del Toro, mais la façon avec laquelle Romain Paillot évoque l’enfance avec quelque chose de nécessairement ténébreux n’en est pas moins particulièrement touchante. Une réussite.
4 Stars
Christophe Maniez Composé pour un petit film d’horreur franco-marocain, Achoura (la fête des enfants du monde musulman) permet au compositeur d’écrire une partition tout en finesse, entre Chris Young, JNH et Thomas Newman. C’est orchestral, ça met mal à l’aise mais ça ravit aussi l’oreille avec une certaine mélancolie sombre et quelques fulgurances frénétiques.
4 Stars
Darkcat Venu de la télévision, Romain Paillot s’en sort très bien, pour ce qui semble être son premier travail solo pour le cinéma. Certes, on a le droit à des poncifs musicaux du film de trouille (voix éthérées, déchaînements orchestraux…), mais c’est vraiment bien troussé. Et pas la peine de protester, cette musique est des plus recommandables.
4 Stars
Anthony Jauneaud Au menu : à l’œil, on sent poindre le simili Christopher Young horrifique avec son violon solo, sa voix, ses thèmes. Heureusement pour nous, à l’oreille, on a à faire avec un compositeur doué, qui malgré un cahier des charges bourré de clichés, s’en sort avec les honneurs. Jolie surprise, tendre et élégiaque.
4 Stars