Mountain Cry (Nicolas Errèra)

UnderScorama • Publié le 15/10/2016 par

Mountain CryMOUNTAIN CRY (2015)
Compositeur : Nicolas Errèra
Éditeur : Enka
Format : Digital
Date de sortie : 06/09/2016

4 Stars
Olivier Desbrosses Pour offrir une voix au personnage principal du film, qui est muette, Nicolas Errèra laisse parler l’orchestre (et, parfois, une voix de femme) avec une extrême délicatesse, dans une partition souvent contemplative mais jamais ennuyeuse, aux interventions solistes ciselées avec soin, et vers laquelle on a envie de retourner dès l’écoute terminée.
4.0 Stars
Florent Groult Des mélodies intimes très premier degré qui s’adressent directement au cœur et où le piano et le violoncelle (et occasionnellement une voix féminine et un erhu) sont rois : c’est sans doute la sensibilité asiatique qui dicte cela, c’est beau et on peut dire que cela réussit bien à Errèra (mais l’une des progressions n’est-elle pas inspirée du final de Gravity ?)
3.5 Stars
Baptiste Brylak Pendant un moment, j’aurais dit que c’était un album bien plat. Que tout était tellement dans la même dynamique qu’une piste aurait suffi. Et heureusement, je me suis rappelé que j’en étais toujours à la première. Parce que bon, tout est un peu dans la même veine, mais il s’agit de ce genre de score doux et beau qui vous met en état de grâce.
4 Stars
Christophe Maniez Le piano (parfois enregistré, à dessein, avec beaucoup de réverb’) égrène ses notes cristallines dans cette partition assez contemplative avec ses longues tenues de notes aux cordes. Une voix solo, plaintive, un erhu ancestral, un violoncelle chantant viennent enrichir le discours musical d’un Errera inspiré et serein. Une belle balade automnale.
3.5 Stars