Desert Dancer (Benjamin Wallfisch)

UnderScorama • Publié le 15/04/2015 par

Desert DancerDESERT DANCER (2014)
Compositeur : Benjamin Wallfisch
Éditeur : Varèse Sarabande
|
|
|
3.5 Stars
Olivier Desbrosses C’est avec la même douceur contemplative que pour Bhopal: A Prayer For Rain que Wallfisch met en musique ce drame autour de la danse. Le score, sorte de new age orchestral, est éthéré sans pourtant manquer de substance. Une gageure !
3.5 Stars
Florent Groult Wallfisch signe une lente élégie pour orchestre et solistes (voix, violoncelle) charriant à la fois une mélancolie chaleureuse mais tourmentée, et le sentiment d’une force que rien ne peut, au fond, endiguer. Bien vu !
4 Stars
Baptiste Brylak C’est fin, très fin, ça se mange sans faim. Comme quoi, on peut encore faire de beaux morceaux sans avoir à tomber dans le pathos ou le mystique pour les nuls. Une œuvre sincère, qui s’écoute entre chien et loup de préférence.
3.5 Stars
Milio Latimier Bel effort de la part de Wallfisch. Le violoncelle y est expressif, le thème principal mémorable et sensible, l’instrumentation se déroule, fluide, mais sans surprise. Semble aussi parfois évoquer l’éblouissement.
3.5 Stars
Olivier Soudé Wallfisch fournit un score qui fait profondément écho au désir de liberté créatrice exprimé par le film. Aux frontières du mélo, il réussit à instaurer une réelle émotion, fragile et forte à la fois. Une bonne surprise.
3.5 Stars