Deep In The Darkness (Matthew Llewellyn)

UnderScorama • Publié le 15/06/2014 par

Deep In The DarknessDEEP IN THE DARKNESS (2014)
Compositeur : Matthew Llewellyn
Éditeur : ScreamWorks Records
|
|
|
3.5 Stars
Olivier Desbrosses Llewellyn a du métier et de l’ambition à revendre, ce qu’il démontre dans une partition emplie de clair-obscur, de tension horrifique et de séduction vénéneuse, et compense ainsi le manque d’originalité du score par un résultat impeccable.
3.5 Stars
Florent Groult Llewellyn a plutôt bien potassé le petit manuel de l’épouvante orchestrale et en énonce ici chaque définition : c’est un peu scolaire, du coup, mais l’élève met beaucoup de conviction à son exposé. À suivre ?
3 Stars
Baptiste Brylak Woaaa ! Mais d’où sort ce score ! Une énorme surprise que cette partition horrifique venue d’une autre époque, avec ses cuivres et ses cordes travaillés et son thème principal venant direct des années 90. Ayé, je suis amoureux de Llewelyn.
4.5 Stars
Sébastien Faelens Conventionnel mais troussé avec savoir faire, Deep In The Darkness dégage une belle émotion.
3.5 Stars
Olivier Galliano Au milieu de ce florilège de scores horrifiques ineptes, on en a un qui sort clairement du lot. Un score qui en a dans le caleçon, qui va piocher sans vergogne dans ses aînés talentueux, Young en tête, pour nous servir un truc efficace et fun à écouter. Merci mec !
3.5 Stars
Olivier Soudé Protégé de Tyler, Llewellyn requiert les services du Slovakia National Symphony pour ce score d’horreur : ça a tout de suite un panache certain. L’élève tente toutefois de suivre les voies d’autres maîtres (Young, Herrmann, Elfman et Beltrami).
3 Stars