Amazing Spider-Man 2 (The) (Hans Zimmer)

UnderScorama • Publié le 15/05/2014 par

The Amazing Spider-Man 2THE AMAZING SPIDER-MAN 2 (2014)
Compositeur : Hans Zimmer
Éditeur : Madison Gate Records
|
|
|
1.5 Stars
Olivier Desbrosses Comme le film, l’ambition derrière cette partition est guidée par des considérations marketing plutôt que par une volonté artistique. Le thème 80’s de Spidey et celui, très électro (ben oui), d’Electro, ne sont donc là que pour flatter les modes du moment. Beurk.
1.5 Stars
Florent Groult Zimmer et sa clique maltraitent les codes avec d’indéniables bonnes idées aussitôt sacrifiées tant ils semblent incapables de construire ou de structurer leur pensée sonore et musicale. Casser pour le plaisir de casser, en vain donc.
2.5 Stars
Pierre Braillon Hansi fait comme d’habitude : 2/3 concepts déclinés sur plus de 100 minutes d’où ressort la perplexité d’un compositeur qui semble se demander dans quelle galère il s’est fourré, et se répond en enclenchant le pilote automatique. Lassant.
2 Stars
Baptiste Brylak La bouse du mois ! Entre un thème sorti tout droit d’une série TV des années 90, de l’électronique dégueulasse mêlée à un délire « des-voix-dans-ma -tête » qui aurait pu être intéressant (mais là non), on a très vite l’impression d’être torturé. Ça va aller.
0 Stars
Sébastien Faelens Pourvue d’un thème tout pourri, l’araignée n’était clairement pas le centre d’intérêt de Zim Zam Zoum, qui s’est plutôt éclaté sur Electro, comme en témoigne cette suite matricielle et son dubstep conceptuel. On aime ou pas…
2.5 Stars
Olivier Galliano La frontière entre la vraie bonne idée artistique et le coup marketing fumant devient de plus en plus floue. Des idées sympas certes, mais jamais développées (la faute au film ?). Au final, une masse informe consternante.
0.5 Stars
Benjamin Josse Entre deux irruptions d’un thème façon all american hero qui peine à évoquer l’outcast qu’est Spidey, Zimmer nous chuchote à l’oreille des trucs d’abord intrigants, puis très vite redondants, pour ne pas dire chiants. Du Hans « conceptuel », quoi.
1.5 Stars
Olivier Soudé Zimmer et son groupe accouchent d’un score très contemporain, aux sonorités plus pop/rock qu’autre chose, mais plus intéressant que Man Of Steel. Dommage que l’écriture en général et l’esquisse de thème pour Spidey en particulier restent atrophiées.
2.5 Stars