Sonafilm 2022 souffle un vent morriconien en Espagne

L'été sera chaud (ement recommandé) avec le Maestro dans la région d'Alicante du 17 au 21 août

News • Publié le 28/07/2022 par

Déjà la quatrième édition pour ce « petit » festival de musique de film dans trois petites villes du sud-est de l’Espagne, avec un programme (presque) intégralement consacré à Ennio Morricone. On commence le 17 avec la projection sur la Plaza de Toros à Ondara de Ennio, The Maestro, le documentaire de Giuseppe Tornatore. Premier concert le lendemain avec Intimate Morricone, un programme spécial interprété à l’Auditoire de la Maison de la Culture de El Verger par le pianiste Christian Esteve et le clarinetiste José María Santandreu. L’entrée y est libre.

 

Petite causerie le 19 août dans la salle L’Androna du port Balearia de la ville de Denia avec Conrado Xalabarder, auteur, conférencier et fondateur du site MundoBSO. Entrée libre également, l’espagnol étant sans nul doute requis. Petite parenthèse dans le parc Torrecremada (toujours à Denia) en compagnie de Forrest Gump (oui je sais, aucun rapport) et du groupe Moanin’ Project qui jouera les standards entendus dans le film de Zemeckis.

 

Tribute To Ennio Morricone :  c’est le nom sans fioriture donné à la soirée du samedi 20 sur la Plaza de Toros à Ondara, pendant laquelle l’Universal Symphony Orchestra interprètera, sous la baguette de José Martínez Colomina, les thèmes les plus connus de Morricone. C’est le seul concert payant, avec environ deux heures de musique pour la modique somme de vingt euros. On revient à la Maison de la Culture de El Verger le soir du dernier jour pour Movie Horns, un concert donné par quinze solistes qui proposeront un florilège de musiques pour le Septième Art.

 

Pour en savoir plus : Sonafilm