Grammy Awards 2022 : les nominations

L'annonce a été faite le 23 novembre, en attendant la cérémonie de remise des prix du 31 janvier 2022

News • Publié le 24/11/2021 par

Grammy Awards 2022Comme tout le monde n’est pas censé le savoir, les Grammy Awards récompensent chaque année les meilleurs albums sortis dans pas moins de 86 catégories. En 2022, la 64ème édition désignera les lauréats parmi ceux sortis entre septembre 2020 et septembre 2021, cette sélection traditionnellement à cheval sur deux années créant une conccurence un peu étrange entre des nouveautés et des œuvres déjà nommées ou récompensées par ailleurs. Mais allons plutôt à l’essentiel dans le domaine qui nous intéresse : qui succèdera à Hildur Guðnadóttir, qui avait remporté le prix de la meilleure musique les deux années précédentes ?

 

 GRAMMY AWARDS 2022 : LES NOMINATIONS

 

MEILLEURE PARTITION POUR UN MEDIA VISUEL

  • Bridgerton | Kris Bowers
  • Dune | Hans Zimmer
  • The Mandalorian saison 2 volume 2 (épisodes 13-16) | Ludwig Göransson
  • The Queen’s Gambit | Carlos Rafael Rivera
  • Soul | Jon Batiste, Trent Reznor & Atticus Ross

MEILLEURE CHANSON ÉCRITE POUR UN MEDIA VISUEL

  • WandaVision (épisode 7) – « Agatha All Along »
  • Inside – « All Eyes On Me »
  • Judas And The Black Messiah – « Fight For You »
  • Respect – « Here I Am »
  • One Night In Miami – « Speak Now »

 

Pour en savoir plus : The Grammys

 

Sebastien Faelens

Sebastien Faelens

Rédacteur
Cinéphile depuis sa plus tendre enfance, ce n’est qu’à ses dix-huit ans que Sébastien commence réellement à écouter la musique de film en dehors de son support. Effectivement, il s'écoulera de nombreuses années d’errements dans les vidéo-clubs de Beauvais à la recherche de films bien trop violents pour son âge, avant sa rencontre pendant ses études avec Vivien Lejeune, qui deviendra rapidement un ami et un premier guide passionné dans l’univers de la B.O. Puis c’est l’escalade : la rencontre avec Olivier Soudé, puis la participation aux magazines Dreams to Dreams et Cinéfonia finiront de rendre le jeune métalleux complètement accroc aux trames sonores, ce qui a longtemps conforté ses parents dans l’idée qu’il avait probablement des fréquentations peu recommandables malgré son apparente tranquillité. Mais le célèbre magazine périclite en 2006 et c’est après trois ans d’une retraite bien méritée qu’il reprend du service comme rédacteur puis secrétaire de rédaction d’UnderScores : les années ont passé mais la passion est restée intacte !
Sebastien Faelens