Un week-end avec Nino Rota et la Philharmonie de Paris

Quatre jours et de multiples évènements autour du compositeur italien en novembre 2021

News • Publié le 28/06/2021 par

Week-end Nino RotaDe nombreux évènements musicaux seront organisés à partir du 25 novembre pour honorer celui qui fût, entre autres, l’alter ego de Federico Fellini. Tout d’abord, La Notte Italiana, un grand concert sur deux dates (les 25 et 28 novembre) où l’Orchestre de Paris jouera sous la direction de Frank Strobel un florilège de musiques écrites pour, entre autres, pour les films Amarcord, La Dolce Vita, Il Casanova di Fellini, Giulietta degli Spiriti… La musique sera accompagnée par la projection d’extraits de ces films, de dessins du réalisateur et d’éléments documentaires.

 

Le 26, le violoniste Gidon Kremer et sa formation Kremerata Baltica joueront, outre des pièces des répertoires d’Astor Piazolla, de Per Arne Glorvigen et d’Alexander Wustin, le Concerto pour Cordes que le compositeur italien écrivit en 1964. Auront lieu ensuite pendant la journée du 27 deux évènements familiaux autour du duo de cinéastes : le matin, Frank Strobel et l’Orchestre de Paris proposeront Viva la Musica!, un programme familial avec des dessins et des extraits de films commentés, illustrant des scènes de cirque et de fêtes; l’après-midi, l’Orchestre National d’Ile de France, dirigé par Giuseppe Grazioli et accompagné des clowns Julien Cottereau et Anna Mihalcea, contera non sans fantaisie un pan de l’histoire de  Cinecittà.

 

Puisqu’il n’y a pas que la musique de films dans la vie et que Giovanni « Nino » Rota a beaucoup écrit en dehors de l’écran, l’Orchestre de Paris vous donnera à entendre l’après-midi 28 novembre, outre une Suite pianistique adaptée du superbe et séduisant Casanova par la soliste italienne Vanessa Benelli Mosell, les trois partitions de chambre Lo Spiritismo nella Vecchia CasaPiccola Offerta Musicale et Nonet.

 

Et puisque écouter c’est bien, mais faire c’est mieux, les espaces éducatifs de la Philharmonie ouvrent leurs portes aux musiciens amateurs à partir du 19 novembre pour des ateliers encadrés par des professionnels. Les participants restitueront leur expérience autour de la collaboration Rota-Fellini dans un concert le soir du 26 novembre. Les enfants seront également les bienvenus le samedi et le dimanche pour découvrir le violon, le bruitage (instrumental et vocal) et pourquoi pas, jouer parmi un orchestre improvisé l’arrangement d’un morceau de Rota pour l’écran !

 

Pour en savoir plus: Philharmonie de Paris

Sebastien Faelens

Sebastien Faelens

Rédacteur
Cinéphile depuis sa plus tendre enfance, ce n’est qu’à ses dix-huit ans que Sébastien commence réellement à écouter la musique de film en dehors de son support. Effectivement, il s'écoulera de nombreuses années d’errements dans les vidéo-clubs de Beauvais à la recherche de films bien trop violents pour son âge, avant sa rencontre pendant ses études avec Vivien Lejeune, qui deviendra rapidement un ami et un premier guide passionné dans l’univers de la B.O. Puis c’est l’escalade : la rencontre avec Olivier Soudé, puis la participation aux magazines Dreams to Dreams et Cinéfonia finiront de rendre le jeune métalleux complètement accroc aux trames sonores, ce qui a longtemps conforté ses parents dans l’idée qu’il avait probablement des fréquentations peu recommandables malgré son apparente tranquillité. Mais le célèbre magazine périclite en 2006 et c’est après trois ans d’une retraite bien méritée qu’il reprend du service comme rédacteur puis secrétaire de rédaction d’UnderScores : les années ont passé mais la passion est restée intacte !
Sebastien Faelens