Hobbit: The Battle Of The Five Armies (The) (Howard Shore)

UnderScorama • Publié le 15/01/2015 par

The Hobbit: The Battle Of The Five ArmiesTHE HOBBIT: THE BATTLE OF THE FIVE ARMIES (2014)
Compositeur : Howard Shore
Éditeur : WaterTower Music
|
|
|
4 Stars
Olivier Desbrosses Shore revient, une dernière fois, en Terre du Milieu, et il est bien difficile de ne pas succomber, lorsqu’il charge en mode guerrier à grands renforts cuivrés, ou pris d’une émotion simple au détour d’un thème familier. Et dire qu’à Noël prochain, pas de Hobbit dans nos salles de cinéma. Triste…
4.5 Stars
Florent Groult Troisième et dernier vaste mouvement d’une partition orchestrale dense et foisonnante où les innombrables éléments thématiques sont poussés dans leurs ultimes retranchements. Une dernière fois, on applaudit bien fort.
4.5 Stars
Pierre Braillon Shore clôt son voyage en Terre du Milieu en fanfare et aligne les morceaux de bravoure guerriers avec une rage soutenue, frisant, au bout de deux CD, l’indigestion. Déjà un incontournable pour ceux qui ne jurent que par le symphonique épique.
4 Stars
Baptiste Brylak Shore nous fait de nouveau passer par toutes les émotions de sa palette, jouant parfois avec les thèmes. Il ne s’agit pas du meilleur opus, mais la qualité d’écriture est indéniable.
4 Stars
Sébastien Faelens Ce n’est pas vraiment facile d’apprécier la partition avec cette édition à la fois étendue et tronquée. En tout cas, une fois cette trilogie terminée, c’est encore et toujours The Lord Of The Rings qui reste définitivement en mémoire.
3.5 Stars
Olivier Galliano Beaucoup plus sauvage que le précédent opus, en même temps vu le titre, c’était prévisible. Shore conclut sa trilogie avec panache, même si on aurait bien repris quelques claques comme c’était le cas pour The Desolation Of Smaug.
4 Stars
Olivier Soudé Shore conclut son Hobbit de bien belle manière, offrant le score de la trilogie le plus énergique et le plus proche de la saga The Lord Of the Rings. Les morceaux s’enchaînent impeccablement là où les deux premiers opus patinaient parfois davantage.
5 Stars