Dawn Of The Planet Of The Apes (Michael Giacchino)

UnderScorama • Publié le 15/08/2014 par

Dawn Of The Planet Of The ApesDAWN OF THE PLANET OF THE APES (2014)
Compositeur : Michael Giacchino
Éditeur : Sony Classical
|
|
|
4 Stars
Olivier Desbrosses Loin du faste qu’on lui connaît souvent, Giacchino livre une partition subtile qui regorge de mille détails (et de clins d’œil avisés à Goldsmith, le gars connaît ses classiques), mais ne peut vraiment s’apprécier totalement qu’à l’image tant elle transcende le film. L’expérience musico-filmique du mois.
4 Stars
Florent Groult Derrière des atours qu’on croit a priori connaître, il y a une mise en action minutieuse, exigeante, comme bien peu de blockbusters nous en offrent, et une compréhension remarquable des besoins de l’image. Le talent de Giacchino est éclatant.
4.5 Stars
Pierre Braillon Dans le film, Giacchino fait des merveilles et transcende les images. En écoute isolée, c’est moins évident et d’une veine beaucoup moins ouvertement mélodique et séduisante que les space opera flamboyants que sont John Carter ou Star Trek.
3.5 Stars
Baptiste Brylak Giacchino se lâche, oui. Mais pourquoi cette note ? Simplement parce que sans avoir vu le film, l’album paraît faiblard. Par contre, le génie du mec se révèle dès l’instant qu’on l’entend dans une salle de cinéma.
3.5 Stars
Sébastien Faelens Quelques idées guident ce récit simiesque, l’écriture de Giacchino étant moins faste et plus directe. Intéressant, mais on peut rester sur sa faim.
3.5 Stars
Olivier Galliano Petite déception, j’en attendais beaucoup plus de la part d’un compositeur de la trempe de Giacchino. Restent tout de même quelques passages incroyables, dans un ensemble trop atmosphérique pour emporter l’adhésion.
3.5 Stars
Olivier Soudé Convoquant ses scores pour Lost et Super 8, Giacchino se paie quelques clins d’œil à l’œuvre séminale de Goldsmith, et est sans doute le compositeur de la saga qui offre le plus d’humanité aux singes à travers la beauté de sa musique.
5 Stars