Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 19/12/2018 par

L'Empereur de ParisDoctor Who (Series 11)Welcome To MarwenCalypso / Italia '61 in CircoramaSerenitySpider-Man: Into The Spider-Verse

 

ALBATROS ET GORFOU: UNE FABLE AUSTRALE • Valentin Marinelli & Clément Barbier • Bonne Pioche Music (Digital•16/12)

AQUAMAN • Rupert Gregson-Williams • WaterTower Music (CD/Digital • 14/12)

BACKTRACE • Tim Jones • Filmtrax (Digital • 14/12)

DOCTOR WHO – Series 11 • Segun Akinola • Silva Screen (2CD/Digital • 11/01)

L’EMPEREUR DE PARIS (THE EMPEROR OF PARIS) • Marco Beltrami & Marcus Trumpp • Gaumont (Digital • 14/12)

FORTITUDE III • Ben Frost • SATV (Digital • 14/12)

LE GENDRE DE MA VIE • Fabien Cahen • Pathé Production (Digital • 14/12)

ITALIA ’61 IN CIRCARAMA / CALYPSO • Angelo Francesco Lavagnino • Alhambra (CD • Janvier)

ITTEFAQ • BT • KSS3TE Recordings (Digital • 14/12)

JINN • Jesi Nelson • Promo (Digital • 11/12)

LYKKE-PER (A FORTUNATE MAN) • Lorenz Dangel • 1071074 Records DK2 (Digital • 14/12)

MIAMOR PERDIDO • Roque Banos • Meliam Music (Digital • 14/12)

NIGHTFLYERS • Will Bates • Lakeshore Records (Digital • 14/12)

NORTH OF NIGHTFALL • Edward Rogers • Red Bull Media House (Digital • 14/12)

SERENITY • Benjamin Wallfisch • Milan (CD/Digital • 25/01)

SPANISH ROSE • Vladimir Horunzhy • Promo (Digital • 14/12)

SPIDER-MAN: INTO THE SPIDER-VERSE • Daniel Pemberton • Sony (CD/Digital • 17/12)

THREE IDENTICAL STRANGERS • Paul Saunderson • Lakeshore Records (Digital • 14/12)

WELCOME TO MARWEN • Alan Silvestri • Intrada / Back Lot Music (CD/Digital • 21/12)

YOU MIGHT BE THE KILLER • Andrew Morgan Smith • Screamworks Records (Digital • 21/12)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer