Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 21/11/2018 par

OriginCreed IIThe ProtectorRémi Sans FamilleWelcome HomeIn Love And War

 

UN AMOUR IMPOSSIBLE • Grégoire Hetzel • B Original (Digital • 16/11)

AT ETERNITY’S GATE • Tatiana Lisovskaya • Filtrax (Digital • 16/11)

CREED II • Ludwig Göransson • Sony (Digital • 16/11)

DEUX GOUTTES D’EAU • Christophe La Pinta • B Original (Digital • 16/11)

FINAL PORTRAIT • Evan Lurie • BMG (Digital • 16/11)

GOON: LAST OF THE ENFORCERS • Trevor Morris • Notefornote (CD/Digital • 07/12)

GREEN BOOK • Kris Bowers • Milan (CD • 07/12 – Digital • 16/11)

IN LOVE AND WAR (I KRIG & KAERLIGHED) • Robin Hoffmann • Quartet Records / MovieScore Media (Digital • 16/11)

INFERNO • Bill Conti • Dragon’s Domain Records (CD/Digital • 01/12)

INSTANT FAMILY • Michael Andrews • Paramount Music (Digital • 16/11)

AN INTERVIEW WITH GOD • Ian Honeyman • HSI Records (Digital • 13/11)

INVISIBLE HANDS • Sofia Hultquist • Little Twig Records (Digital • 23/11)

LARGER THAN LIFE: THE KEVYN AUCOIN STORY • Scott Doherty & Will Golden • The Orchard (Digital • 30/11)

NERO A METÀ • Francesco de Luca & Alessandro Forti • Rai Com (Digital • 19/11)

ORIGIN • Edmund Butt • Madison Gate Records (Digital • 14/11)

THE OTHER STORY • Cyrille Aufort • 22D Music (Digital • 16/11)

THE PROTECTOR • Ken Thorne • Dragon’s Domain Records (CD/Digital • 01/12)

RÉMI SANS FAMILLE • Romaric Laurence • Milan (CD/Digital • 21/12)

LA SAINTE FAMILLE • Nicolas Jorelle • B Original (Digital • 16/11)

UN AMOUR IMPOSSIBLE • Grégoire Hetzel • B Original (Digital • 16/11)

WAS UNS NICHT UMBRINGT • Hauschka • Sony (Digital • 15/11)

WELCOME HOME • Bear McCreary • Sparks & Shadows (Digital • 16/11)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer