Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 31/01/2018 par

The Quest - The True Story Of Eskimo NellThe RitualBeauty And The Beast - The Legacy Edition CollectionDeath WishIl Corsaro NeroCharlotte's Web

 

ABE & PHIL’S LAST POKER GAME • Steven Argila • Lakeshore Records (Digital • 09/02)

AMERICAN FOLK • Ben Lovett • Lakeshore Records (Digital • 26/01)

BARON NOIR – Saisons 1 et 2 • Evgueni Galperine & Sacha Galperine • Kwai (Digital • 22/01)

BEAUTY AND THE BEAST – The Legacy Collection • Alan Menken • Walt Disney Records (2CD • 09/02)

CHARLOTTE’S WEB • Richard M. Sherman & Robert M. Sherman • Varèse Sarabande (CD/Digital • 02/03)

IL CORSARO NERO • Gino Peguri • DigitMovies (CD • 22/02)

DEATH WISH • Ludwig Göransson • Sony (CD/Digital • 23/02)

GASPARD VA AU MARIAGE • Thylacine • Intuitive Records (Digital • 26/01)

McMAFIA • Tom Hodge & Franz Kirmann • Decca (CD/Digital • 02/03)

THE QUEST / THE TRUE STORY OF ESKIMO NELL • Brian May • Dragon’s Domain Records (CD • 05/02)

THE RITUAL • Ben Lovett • Lakeshore Records (Digital • 09/02)

ROCCO CHINNICI – È COSI IL TUO BACIO SULLA FRONTE • Paolo Vivaldi • Rai Com (Digital • 24/01)

SONO UN FENOMENO PARANORMALE • Piero Piccioni • DigitMovies (2CD • 22/02)

WOODY WOODPECKER • Chris Hajian • Back Lot Music (Digital • 02/02)

WORTH FIGHTING FOR • Brad Jerkins • AMC Records (Digital • 01/02)

 

THE LEE HOLDRIDGE COLLECTION VOLUME 1: THE PILOT’S WIFE / THE TENTH MAN Lee Holdridge • Dragon’s Domain Records (CD • 05/02)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer