IFMCA Awards 2020 : toutes les nominations

Quels seront les meilleurs compositeurs et partitions de l'année passée ? Réponse le 18 février

News • Publié le 04/02/2021 par

IFMCAL’International Film Music Critics Association vient de dévoiler ses nominations en vue de distinguer les meilleurs compositeurs et partitions de 2020. Et si on se souvient que nos français avaient fait le plein lors de l’édition de l’année passée avec plus d’une dizaine d’entrées, nous ne pourrons cette fois compter que sur celles de deux routards des palmarès : Bruno Coulais, nommé dans la catégorie Meilleure Partition pour un Film d’Animation grâce à son travail pour Wolfwalkers (Le Peuple Loup), et Alexandre Desplat, nommé dans la catégorie Meilleure Partition pour un Film de Fantasy / SF / Horreur grâce à sa nouvelle collaboration avec son complice George Clooney, The Midnight Sky. La proclamation des résultats du vote final est prévue le 18 février prochain.

 

IFMCA AWARDS 2020 : LES NOMINATIONS

 

MEILLEURE PARTITION DE L’ANNÉE

  • The Call of the Wild | John Powell
  • Enola Holmes | Daniel Pemberton
  • Fukushima 50 | Taro Iwashiro
  • The Personal History of David Copperfield | Christopher Willis
  • Wonder Woman 1984 | Hans Zimmer

COMPOSITEUR DE L’ANNÉE

  • Federico Jusid
  • Bear McCreary
  • Daniel Pemberton
  • Christopher Willis
  • Hans Zimmer

RÉVÉLATION DE L’ANNÉE

  • Alex Baranowski
  • Thomas Clay
  • Philip Klein
  • Nami Melumad
  • Isobel Waller-Bridge & David Schweitzer

MEILLEURE SÉQUENCE MUSICALE DE L’ANNÉE

  • 1984Wonder Woman 1984 | Hans Zimmer
  • Buck Takes the LeadThe Call of the Wild | John Powell
  • Main TitleThe Queen’s Gambit | Carlos Rafael Rivera
  • Symphonic Suite F – 1st Chapter : All LifeFukushima 50 | Taro Iwashiro
  • Themyscira Wonder Woman 1984 | Hans Zimmer

MEILLEURE PARTITION (ACTION / AVENTURE / THRILLER)

  • The Call of the Wild | John Powell
  • Enola Holmes | Daniel Pemberton
  • Mulan | Harry Gregson-Williams
  • Origines Secretos | Federico Jusid
  • Tenet | Ludwig Göransson

MEILLEURE PARTITION (COMÉDIE)

  • An American Pickle | Michael Giacchino & Nami Melumad
  • Emma | Isobel Waller-Bridge & David Schweitzer
  • Godmothered | Rachel Portman
  • The Personal History of David Copperfield | Christopher Willis
  • Wild Mountain Thyme | Amelia Warner

MEILLEURE PARTITION (ANIMATION)

  • Animal Crackers | Bear McCreary
  • Fearless | Anne-Kathrin Dern
  • Onward | Mychael & Jeff Danna
  • Soul | Jon Batiste, Trent Reznor & Atticus Ross
  • Wolfwalkers | Bruno Coulais

MEILLEURE PARTITION (DRAME)

  • Da 5 Bloods | Terence Blanchard
  • Fanny Lye Deliver’d | Thomas Clay
  • Fukushima 50 | Taro Iwashiro
  • News of the World | James Newton Howard
  • The Trial of the Chicago 7 | Daniel Pemberton

MEILLEURE PARTITION (FANTASY / SCIENCE-FICTION / HORREUR)

  • The Invisible Man | Benjamin Wallfisch
  • The Midnight Sky | Alexandre Desplat
  • Wendy | Dan Romer & Benh Zeitlin
  • The Witches | Alan Silvestri
  • Wonder Woman 1984 | Hans Zimmer

MEILLEURE PARTITION (TÉLÉVISION)

  • Dracula | David Arnold & Michael Price
  • His Dark Materials | Lorne Balfe
  • Lovecraft Country | Laura Karpman & Raphael Saadiq
  • The Mandalorian | Ludwig Göransson
  • The Queen’s Gambit | Carlos Rafael Rivera

MEILLEURE PARTITION (DOCUMENTAIRE)

  • David Attenborough : A Life on our Planet | Steven Price
  • Elephant | Ramin Djawadi
  • Harbor from the Holocaust | Chad Cannon
  • Rising Phoenix | Daniel Pemberton
  • Sadan Hanim | George Kallis

MEILLEURE PARTITION (JEU VIDÉO)

  • Ghost of Tsushima | Ilan Eshkeri & Shigeru Umebayashi
  • Medal of Honor : Above and Beyond | Michael Giacchino & Nami Melumad
  • Ori and the Will of the Wisps | Gareth Coker
  • The Pathless | Austin Wintory
  • Star Wars : Squadrons | Gordy Haab

MEILLEURE RÉÉDITION/RÉENREGISTREMENT DE L’ANNÉE

  • Endless Night | Bernard Herrmann (Quartet Records)
  • Il Buono, il Bruto, Il Cattivo | Ennio Morricone (Quartet Records)
  • How to Train Your Dragon | John Powell (Varèse Sarabande)
  • King of Kings | Miklós Rózsa (Tadlow Music)
  • Robin Hood : Prince of Thieves | Michael Kamen (Intrada Records)

MEILLEURE COMPILATION DE L’ANNÉE

  • Franz Waxman : The Documentaries | Franz Waxman (Dragon’s Domain Records)
  • John Williams in Vienna | John Williams (Deutsche Grammophon)
  • Morricone Segreto | Ennio Morricone (Decca Records)
  • Voyage to the Bottom of the Sea | Various (La-La Land Records)
  • World Soundtrack Awards : Tribute to the Film Composer | Various (Silva Screen)

MEILLEUR LABEL DE L’ANNÉE

  • Intrada Records
  • La-La Land Records
  • MovieScore Media
  • Quartet Records
  • Tadlow Music

 

Pour en savoir plus : International Film Music Critics Association

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult