Goya#11 pour Alberto Iglesias lors de la 34ème cérémonie

Nouvelle statuette pour la collaboration entre Pedro Almodóvar et son compositeur aux "César" espagnols.

News • Publié le 26/01/2020 par

Alberto IglesiasC’est donc le compositeur Alberto Iglesias qui a triomphé dans la catégorie Meilleure Musique Originale lors de la trente-quatrièmle édition des Goyas qui s’est tenue ce samedi 25 janvier au Palacio de Deportes José María Martín Carpena de la ville de Malaga. Son travail pour Dolor y Gloria (Douleur et Gloire) s’impose devant ceux de Arturo Cardelús pour Buñuel en el Laberinto de las Tortugas (Buñuel après l’Âge d’Or), Pascal Gaigne pour La Trinchera Infinita et Alejandro Amenábar pour Mientras dure la Guerra. C’est ainsi la onzième fois qu’Alberto Iglesias remporte cette statuette depuis 1995 (un record toutes catégories confondues) et la sixième pour un film signé de son complice Pedro Almodóvar après Todo Sobre mi Madre (Tout sur ma Mère), Hable con Ella (Parle avec Elle), Volver, Los Abrazos Rotos (Etreintes Brisées) et La Piel que Habito. Le Goya de la Meilleure Chanson Originale revient quant à lui à Javier Ruibal pour le titre Intemperie composé pour le film éponyme de Benito Zambrano.

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult