Maurice Jarre, toute une vie de compositeur

Jacques Hiver vient de compléter l’ultime version de son livre de référence sur Maurice Jarre...

News • Publié le 26/06/2019 par

Maurice Jarre par Jacques HiverJacques Hiver vient de compléter l’ultime version de son livre de référence sur Maurice Jarre, toujours disponible chez l’auto-éditeur Blurb. Nouveauté : une version en anglais est aussi proposée. Une première version était parue en 2014. Cette nouvelle mouture enrichie offre à l’amateur 270 pages et 1650 photos, et couvre les recoins les plus secrets de la carrière du musicien. L’iconographie somptueuse est le point fort de cet ouvrage, qui est avant tout une discographie illustrée par les pochettes et jaquettes originales, dans leurs différentes déclinaisons selon les pays. L’auteur à même débusqué ces incunables disques promotionnels « not for sale » qui font la joie des collectionneurs. Un chapitre est également consacré aux nombreuses et parfois improbables reprises des succès que furent La Chanson de Lara ou le thème de Lawrence Of Arabia.

 

Homme de théâtre et ami du compositeur, rencontré en 1958 à Paris, Jacques Hiver s’est fait le défenseur de sa mémoire. Rappelons qu’il a produit en 1997 (chez Milan Music) un superbe coffret des partitions de Jarre pour le TNP et en 2008 un disque (chez FSM) comprenant de rarissimes pièces de concert écrites par le compositeur à l’orée de son parcours, qui n’avaient plus été entendues depuis des décennies. On l’aura compris, c’est un travail de passionné, méticuleux et amoureux.

 

Pour en savoir plus : Maurice Jarre, toute une vie de compositeur

Stephane Abdallah

Stephane Abdallah

Contributeur
Mélomane professionnel, cinéphile bénévole, plumitif compulsif, critique expéditif, promeneur invétéré, apprenti dilettante, sarrusophoniste pervers, il dévore très jeune les critiques enthousiastes de Bertrand Borie dans l’Ecran Fantastique et découvre ainsi, médusé, les noms de Jerry Goldsmith, Georges Delerue et autres Arié Dzierlatka, dont les noms côtoient bientôt chez lui ceux de Stravinsky, Ravel et Bartok. Depuis, il n’a de cesse de convaincre un monde incrédule des beautés coruscantes de la musique d'écran, à grand renfort d’images audacieuses, de métaphores contrapuntiques, d’analyses fleuries et d’envolées pindariques.
Stephane Abdallah

Derniers articles de Stephane Abdallah (voir tous ses articles)